Version imprimable Lien
accord cadre 71
> mercredi 15 juin 2016

Un accord cadre pour concilier activité agricole et qualité de l'eau et des milieux aquatiques

Signature le 15 juin d'un accord cadre de partenariat qui a pour objectif de rassembler l'ensemble des actions impliquant les 3 partenaires - préfet de Saône-et-Loire au nom de l'Etat, agence de l'eau et chambre d'agriculture de Saône-et-Loire -, pour en donner une visibilité complète et fixer des objectifs pour les trois ans à venir.

Il repose d’une part sur l’extension à d’autres territoires de dispositifs opérationnels déjà éprouvés, comme, par exemple, l’opération «petite Grosne» visant à réduire les pollutions phytosanitaires sur le vignoble de ce bassin versant. Un bilan de cette opération sera dressé à cette occasion sur le site même du lycée viticole où une aire de lavage de pulvérisateurs a été réalisée dans ce cadre.

D’autre part, il a vocation à identifier des sujets où l’approche partenariale doit être développée comme, par exemple, la restauration morphologique des cours d’eau, qui complète les actions de préservation de la qualité des eaux et s’avère nécessaire pour atteindre le bon état des eaux fixé par la directive cadre sur l’eau.

Enfin, il rappelle également les actions pour lesquelles le partenariat est déjà effectif depuis plusieurs années que ce soit sur les captages prioritaires, le développement de l’agriculture biologique, la gestion des boues d’épuration ou encore la mise aux normes des bâtiments d’élevage.

 Ainsi cet accord comprend 7 axes qui sont des réponses aux principaux enjeux de préservation de l’eau et des milieux aquatiques pour lesquels la profession agricole de Saône-et-Loire est concernée :

 

  • protéger les captages d’eau potable et restaurer la qualité des eaux brutes sur les aires d’alimentation de captage,
  • réduire les pollutions par les produits phytosanitaires,
  • mettre aux normes les bâtiments d’élevage en Zone Vulnérable,
  • participer aux actions de restauration des milieux aquatiques,
  • participer au développement de l’agriculture biologique,
  • fiabiliser la gestion des boues de stations d’épuration dans le cadre de la Mission d’Expertise et de Suivi des Épandages (MESE),
  • animer et communiquer autour des actions engagées.

 

L’engagement des partenaires s’inscrit véritablement dans une approche de développement durable et concrétise une démarche volontaire et partagée de concilier production agricole et préservation de l’eau et des milieux aquatiques.

 

 

 

Lire aussi...

> MERCREDI 04 SEPTEMBRE 2019
Agence de l’eau et chambre d'agriculture signent un contrat pour une gestion durable de l’eau, des milieux aquatiques et de l’agriculture.
> VENDREDI 23 AOÛT 2019
L'action de l'ONG MPA Coopération visant à sécuriser en eau potable des dispensaires et des écoles en milieu rural au Sénégal.