Version imprimable Lien
Eco-pâturage sur les bords de l'Azergues
> jeudi 09 juin 2016

Sur les bords de l’Azergues (69), l’éco-pâturage comme mode de gestion contre les plantes invasives

Le Syndicat mixte pour le réaménagement de la plaine des Chères et de l’Azergues (SMRPCA), favorable depuis longtemps à la mise en pâturage de certains sites naturels connexes à la rivière Azergues, a signé cette année une convention de pâturage et peut se féliciter de voir des ovins ruminer paisiblement la renouée du Japon.

Emmené par son président Alain Persin, par ailleurs maire d'Ambérieux d'Azergues, le SMRPCA a engagé un partenariat avec une structure d’insertion et un troupeau de moutons constitué de 29 bêtes afin d’entretenir une ancienne prairie alluviale et lutter contre la prolifération de la Renouée du japon qui règne en maitre et menace directement la biodiversité sur de tels sites.

Fruit d’un travail de longue haleine, la politique d’animation foncière, menée par le SMRPCA depuis plus de 20 ans et soutenue dès l’origine du contrat de rivière par l’agence de L’eau Rhône Méditerranée Corse, a permis d’acquérir des terrains et ainsi définir un programme de gestion adapté aux enjeux sur ces milieux naturels. Propriétaire d’un site d’une petite dizaine d’hectares, entretenue depuis plusieurs années par gyrobroyage afin de maintenir le milieux ouvert et conserver une mosaïque de milieux diversifiés, le SMRPCA a souhaité cette année expérimenter de l’éco-pâturage sur le site avec comme objectifs principaux de restaurer la prairie aujourd’hui colonisée durablement par la renouée du Japon et de permettre le développement des espèces caractéristiques du milieu tout en laissant le potentiel germinatif du sol s’exprimer.

Un mois plus tard, les moutons sont au rendez-vous ! Non seulement en s’acquittant de leur tâche tous les jours mais surtout en consommant la renouée, des feuilles jusqu’aux tiges. Constatant d’une part le recul de la renouée, et d’autre part la floraison d’espèces d’ordinaire concurrencées par cette indésirable, le SMRPCA s’est engagé dans un projet plus global, via la signature d’une convention de pâturage.

Le résultat étant à la hauteur des enjeux, le SMRPCA souhaite essaimer ce mode de gestion plus respectueux de l’environnement sur bien d’autres sites fonctionnant étroitement avec la rivière et présentant des enjeux élevés de biodiversité.

Lire aussi...

> MARDI 09 JUILLET 2024
Le magazine Sauvons l’eau de l’été vient de paraître avec un dossier central sur la reconquête de la biodiversité.
> LUNDI 13 MAI 2024
L’adaptation au changement climatique sera collective ou ne sera pas. Retour sur la 2ème édition des Assises de l'eau de la Drôme.
> MARDI 07 MAI 2024
Le 22 mars, la Bourbre lançait son projet d’agroforesterie participative. Objectifs : surmonter canicules et sécheresses.
> MERCREDI 24 AVRIL 2024
Les travaux effectués redonnent aux espèces emblématiques de la réserve des habitats plus adaptés.