Version imprimable Lien
Coups de pouce
> vendredi 20 novembre 2015

Des « coups de pouce verts » pour susciter le changement de pratiques agricoles

Au-delà des MAEC (mesures agro environnementales et climatiques), - mesures contractualisées par des agriculteurs afin de les inciter à adopter des pratiques plus économes en produits phytosanitaires, et dont l’efficacité reste à prouver, - existe-t-il de nouvelles formes d’intervention publiques ou d’animations permettant de susciter des changements de pratique en profondeur ?

Pour tenter de répondre à cette question, VERSeau Développement et l’UMR LAMETA (Laboratoire Montpelliérain)  organisaient le 10 novembre dernier en Languedoc-Roussillon une journée réunissant animateurs de captages et chercheurs en économie associés au projet de recherche Coud’Pouce financé par l’ONEMA ces trois dernières années.

L'adoption de pratiques agricoles plus économes en produits phytosanitaires est un des objectifs de la reconquête de la qualité de l'eau sur des territoires où des pollutions sont observées.

Les comportements économiques interagissent avec des comportements non économiques. « Nous avons remarqué que de petites interventions, appelées nudge en anglais (coup de pouce en français), basées sur l'économie comportementale, pouvaient faire basculer un comportement vers un autre comportement " explique Sophie Thoyer, professeure d’économie à Montpellier Supagro et responsable du projet Coud’Pouce. « Mobiliser ces nudges, leviers comportementaux permettant d'enclencher l'adoption de pratiques plus écologiques dans le domaine de l'agriculture, pourrait permettre un vrai gain d'efficacité, en réduisant les coûts liés aux paiements tout en induisant des changements d’usage des pesticides vraiment durables ».

En savoir plus sur le site :