Version imprimable Lien
Les travaux de renaturation du Bâtard ont débuté en septembre 2015
> jeudi 29 octobre 2015

Haute-Saône : un ambitieux programme de renaturation sur la rivière Bâtard

Le cours d'eau, fortement dégradé suite aux opérations foncières de la fin des années 70, va bénéficier de travaux de renaturation, qui ont débuté au tout début du mois de septembre 2015.

Depuis plusieurs années, le Syndicat mixte d'études et de travaux pour l'aménagement (SMETA) du Durgeon et de ses affluents œuvre à la restauration des fonctionnalités écologiques des cours d'eau du bassin versant. Après une première expérience de renaturation en secteur urbanisé réalisée sur la rivière La Colombine dans la traversée du village de Calmoutier, le SMETA entreprend un ambitieux programme de renaturation sur la rivière Le Bâtard.

Ces travaux doivent permettre d'une part d'apporter une réponse localisée à la dégradation des paramètres hydromorphologiques du Bâtard, mais doivent aussi favoriser et faciliter la poursuite de tels aménagements sur les autres portions dégradées de cette rivière.

Yannick Coupry, directeur du syndicat, témoigne « sur ce secteur de près d'un kilomètre et bordé de prairies inondables, les exploitants et les propriétaires fonciers n'ont pas émis d'objection à ce que nous travaillions sur leurs parcelles en reméandrement complet. Avec l'aide de la Chambre d'agriculture de Haute-Saône, ce travail s'est soldé en 2015 par la signature de conventions entre le SMETA et chaque propriétaire et chaque exploitant agricole. Des indemnisations seront versées aux exploitants agricoles en application du protocole régional d'indemnisation, afin de compenser notamment les pertes de récoltes en phase travaux pais aussi en phase post-travaux : tassements de sols, parcelles à convertir en bio... ».

>> Visiter le site web du SMETA du Durgeon et de ses affluents