Version imprimable Lien
Puisserguier, inauguration de l'aire de lavage
> mercredi 21 octobre 2015

Viticulture : l’Orb toujours à la pointe de la lutte contre les pollutions toxiques

Puisserguier (34) inaugure une aire mixte de lavage-remplissage.

Après celles de Laurens, Caussiniojouls, Cébazan et Sérignan, le bassin versant de l’Orb compte désormais cinq aires de lavage avec celle implantée à Puisserguier sur le Lirou. Il s’agit ici de la plus importante, puisqu’elle accueille depuis l’été dernier 18 machines à vendanger et 70 pulvérisateurs, soit la quasi-totalité des matériels de ce vignoble communal de 900 Ha, situé dans l’aire d’alimentation du captage prioritaire de Puisserguier. Elle comporte un bassin d’évaporation naturelle pour la pollution organique et 5 phytobacs pour les pollutions toxiques.

D’un coût de 542 K€, cet équipement communal moderne a été financé à 80% par l’agence de l’eau et le Conseil départemental de l’Hérault, l’autofinancement étant assuré à part égale par la commune et les viticulteurs qui se sont engagés par contrat pour 15 années (60 contrats).

L’équipement a donc été inauguré le 20 octobre 2015 par Jean-Noël Badenas, maire de la commune, mais aussi président de l’EPTB Orb et Libron et de la CLE du SAGE, en présence de Kléber Mesquida, président du Conseil départemental de l’Hérault, Marie-Pierre Pons, conseillère départementale et Michel Deblaize, directeur de la délégation régionale de l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse.

Cette cérémonie a été l’occasion pour Michel Deblaize d’évoquer le nouveau Programme de développement rural approuvé récemment par la Commission européenne, qui finance ce type d’équipement, ainsi que l’important travail d’animation conduit par l’EPTB Orb et Libron et Yanis Gilbert sur le thème des pollutions toxiques, en lien avec l’animateur captage de Puisserguier, Laure-Emmanuelle Lecocq.

Un bel équipement qui fera des émules auprès des maires présents à cette inauguration.

Lire aussi...

> LUNDI 17 FÉVRIER 2020
Les espèces d'amphibiens sont concernées.
> JEUDI 05 DÉCEMBRE 2019
"Il faut acheter des forêts pour protéger les gibbons"
> MERCREDI 27 NOVEMBRE 2019
Un accord-cadre entre l’agence de l’eau et l’enseignement agricole.