Version imprimable Lien
AFEID 2015
> lundi 19 octobre 2015

Innover dans le domaine de l’irrigation : une semaine pour en parler à Montpellier

"Le changement climatique s’accentue. Et cela est particulièrement vrai sur les rives de la Méditerranée. Il est urgent d’adapter nos territoires". Laurent Roy, directeur général de l’agence de l’eau, a alerté sur la nécessité d’intégrer l’impact du changement climatique dans les pratiques, lors de la cérémonie d’ouverture de la 26ème Conférence Euro-Méditerranéenne, "Innover pour améliorer les performances de l'irrigation".

Une conférence organisée par L’Association française pour l’Eau, l’Irrigation et le Drainage (AFEID) et la Commission Internationale des Irrigations et du Drainage (CIID), du 12 au 16 octobre à Montpellier.

Le temps d'une semaine, cet évènement a mobilisé les acteurs mondiaux de l'irrigation autour de 3 sessions principales et 10 sessions parallèles traitant de sujets variés : goutte à goutte, REUSE, gouvernance, irrigation et énergie, …

L’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse, très impliquée dans cet évènement, organisait le 12 octobre après-midi une session parallèle  « Gestion quantitative de la ressource en eau et changement climatique : l’exemple méditerranéen français ».

L’objectif de ce séminaire était de partager les connaissances et expériences acquises sur le bassin méditerranéen français et au-delà euro-méditerranéen. En effet, les dernières conclusions scientifiques du GIEC confirment que le changement climatique s’accentue. C’est particulièrement vrai sur les rives de la Méditerranée, point chaud au niveau mondial, ou encore dans les massifs montagneux. Les faits parlent et il convient d’adapter le territoire aux effets du changement climatique.

 Le séminaire, animé par Jean Michel Lobry, reposait sur 5 séquences avec des échanges avec la salle :

  • Présentation du plan de bassin d’adaptation au changement climatique et scénarios d’adaptation sur le bassin de la Durance, par Thomas Pelte de l’agence de l’eau, AERMC ;
  • Etude quantitative du fleuve Rhône par Sébastien Chazot, BRLi ;
  • La récupération des coûts : l’exemple d’un ouvrage de transfert d’eau brute par Julien Dubuis, AERMC ;
  • Retours d’expérience locaux :
    • Du constat à la gestion : l’exemple de l’Aude par Jacques Chabaud, SMMAR ;
    • Quand les économies d’eau permettent le développement agricole : l’exemple de l’ASA du canal de Saint André à Roquebrun par Yannis Gilbert, SMVOL ;
    • Des économies sans regret : l’exemple de l’ASA du canal de Saint Julien par Hervé Roullin ;
    • Evolution des déséquilibres quantitatifs, adaptation aux changements climatiques et anthropiques au sein de deux hydrosystèmes méditerranéen  l’Hérault et l’Ebre par Julie Fabre, doctorante.

Une cinquantaine de personnes a assisté à ce séminaire organisée en préparation  de la COP 21 de Paris. Les échanges ont été nombreux.

>> En savoir plus sur l'impact du changement climatique sur l'eau, sur le site de l'agence

Mots-clés : AFEID

Lire aussi...

> JEUDI 05 DÉCEMBRE 2019
"Il faut acheter des forêts pour protéger les gibbons"
> LUNDI 02 DÉCEMBRE 2019
Des dizaines d'acteurs économiques, publics ou associatifs sont invités à signer le Plan Climat Air Energie territorial.
> MERCREDI 27 NOVEMBRE 2019
Un accord-cadre entre l’agence de l’eau et l’enseignement agricole.