Version imprimable Lien
Tech Bio
> mardi 29 septembre 2015

L'eau, fil bleu du salon Tech&Bio

Déclinant la thématique de l'eau en agriculture autour des solutions "alternatives et bio", cette 5ème édition a permis à l'agence de l'eau de rappeler ses priorités pour l'agriculture : protection des captages et résorption des déficits quantitatifs.

 La cinquième édition du salon des techniques bio et alternatives, initiative du  réseau des Chambres d'agriculture, a fermé ses portes jeudi soir à Bourg-les-Valence dans la Drôme. Elle a accueilli près de 16 000 visiteurs (+20% par rapport à l'édition précédente) et 275 exposants, poursuivant ainsi son essor édition après édition. 

Partenaire traditionnel de ce salon rhône-alpin, l'agence de l'eau Rhône Méditeranée Corse a participé à une table-ronde sur l'eau et l'agriculture. Occasion pour Nicolas Chantepy, directeur général adjoint, de rappeler les grandes priorités de l'agence pour l'agriculture : restaurer les captages touchés par les pollutions diffuses et résorber les déficits quantitatifs de la ressource. Ces priorités, inscrites dans le plan de gestion du bassin, le SDAGE 2016 2021, donnent lieu actuellement à de larges discussions avec la profession agricole, le SDAGE doit être adopté d'ici à fin d'année pour une mise en oeuvre à partir de janvier 2016.

Dans cette actualité importante pour l'agence, cette manifestation permet aux professionnels de se tenir informés sur les techniques existantes, d'échanger entre eux et de découvrir ce qui peut marcher (expositions, démonstrations, conférences, retours d’expériences).

L’agriculture biologique a pour atout de garantir l’efficacité et la pérennité. Toutefois, elle n’est pas la réponse unique. Toutes les techniques alternatives pour réduire les intrants présentent également un fort intérêt. Au-delà des modifications de pratiques, l’agence pousse également les territoires à travailler sur les filières pour assurer la durabilité économique des changements.