Version imprimable Lien
Mouillages écolos petits fonds ZMEL AMP côte agathoise DSC 1886
> mercredi 23 juillet 2014

La plus importante zone de mouillages écologiques en mer de la région Languedoc-Roussillon est installée au Cap d’Agde

Au coeur des 6152 hectares de l'Aire marine protégée de la côte agathoise, labellisée site Natura 2000 des Posidonies du Cap d'Agde et gérée par la Ville d'Agde (Direction de la gestion du milieu marin), le projet d’installation de la plus grande zone de mouillages écologiques en mer de la région Languedoc-Roussillon est opérationnel depuis le 15 juillet 2014.

Fruit de quatre années de réflexion et de concertation avec de nombreux acteurs maritimes, et de montage technique et financier, cette Zone de Mouillages et d'Equipements Légers (ZMEL) dite de Brescou - Les Tables a pour objectif de mieux protéger et gérer le milieu marin agathois et de sécuriser ce secteur pour les usagers (plaisanciers, baigneurs, plongeurs, ...). Les milieux et espèces concernés autour de l'île de Brescou - seule île du Languedoc-Roussillon -, sont les herbiers de posidonies (habitat protégé spécifiquement méditerranéen, aux multiples fonctions écologiques et d'intérêt européen), les petits fonds rocheux méditerranéens (Spot des Tables) et certaines espèces comme la Grande nacre, mollusque protégé vivant en Méditerranée.

 

La zone de mouillage couvre notamment 35 hectares autour de l'île de Brescou où sont disposés 30 mouillages écologiques pour des bateaux jusqu'à 17 m dont deux spécifiques aux clubs de plongée qui ont une activité majeure dans l'aire marine protégée. Un 2ème secteur concerne le spot de plongée des Tables qui dispose de huit balisages écologiques qui ont fait leur preuve depuis plusieurs années.
Les bateaux ne pourront donc plus jeter l'ancre n'importe où et fragiliser le milieu marin mais ils pourront s'amarrer aux bouées en place, disposant d’un marquage autocollant spécifique. Les dispositifs de mouillages sont constitués de bouées et ancrages écologiques, avec notamment des bouées intermédiaires qui permettent de ne pas avoir de chaînes traînant et abimant les fonds marins.

 

Patrouille bleue AMP côte agathoise DSC 1864

 

Bénéficiant d'un arrêté interpréfectoral, cette ZMEL, dont l’accès est gratuit, dispose également d'un règlement de police qui fixe les conditions de navigation et d'amarrage. Ainsi l’ancrage est interdit dans la zone et les bateaux doivent circuler à moins de 5 noeuds nautiques pour rejoindre une bouée écologique. Une patrouille bleue, en kayak ou en petit bateau, constituée d’un à deux agents de l’aire marine protégée navigue dans la zone pour informer et sensibiliser en mer les usagers de ce secteur.
La communication est également assurée via dépliants et affiches remis aux principaux acteurs maritimes (capitainerie, mises à l’eau, locations de bateaux et jet ski, associations,…) et via Internet. L'opération a été conduite par la direction de la gestion du milieu marin de la Ville d’Agde qui gère l'Aire marine protégée de la côte agathoise, pour un coût total de 230 000 € HT sur 3 ans. Elle dispose de financements du Ministère de l'Ecologie (avec l'un des plus importants Contrat Natura 2000 marins français - 80 000 €), de l'Agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse, de la Région Languedoc-Roussillon et de la Ville d'Agde.

 

© Photos: Renaud Dupuy de la Grandrive/ Edouard Chéré, Direction milieu marin Ville d’Agde

 

 

Lire aussi...

> MERCREDI 27 NOVEMBRE 2019
Un accord-cadre entre l’agence de l’eau et l’enseignement agricole.
> MARDI 01 OCTOBRE 2019
Un film réalisé par le Syndicat mixte d’aménagement du bassin de la Bourbre (SMABB), Isère.