Version imprimable Lien
Capture
> mardi 22 juillet 2014

L'Observatoire MedObs-Sub part en campagne estivale

L’observatoire MedObs-Sub, observatoire citoyen de la mer Méditerranée, lance sa première campagne estivale durant tout l’été. Des journées de sensibilisation et de mobilisation seront organisées auprès des usagers, sur toute la façade Méditerranée, pour mieux faire connaître ses actions.

Depuis 2012, à l’initiative de l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse et sous le pilotage du CPIE Côte-Provençale, MedObs-Sub permet, à la fois aux plongeurs et aux pêcheurs loisirs, de participer à une veille du milieu marin.

 

Après inscription, ces « sentinelles » peuvent rapporter leurs observations sur différents critères (paysages, faune/flore, usages, pollutions, espèces exotiques) et contribuer ainsi aux réseaux de surveillance mis en place par l’Agence de l’Eau, qui se charge de l’analyse et de la restitution des résultats.

 

En charge de l’animation de l’observatoire sur le secteur Languedoc- Roussillon, le CPIE Bassin de Thau a réalisé sa 1ère journée « campagne estivale » le vendredi 11 juillet en partenariat avec le centre Plongée Bleue. Partenaires de l’observatoire, Delphine et Julien ont ainsi proposé à « leurs » plongeurs une « immersion citoyenne » afin d’allier plaisir des yeux avec « plongée utile ».

 

Après une présentation des objectifs, munis de plaquettes immergeables, une vingtaine de volontaires ont pu apprécier la beauté du site de Sainte-Catherine à Banyuls, puis saisir leurs observations sur l’état des paysages sous-marins sur : www.medobs-sub.org

 

Plus de 680 observations ont déjà été enregistrées par des plongeurs, en partenariat avec une trentaine de clubs et centres de plongée. En complémentarité, plus de 230 pêcheurs sentinelles (clubs, associations, individuels) saisissent aussi leurs observations du milieu marin.

 

Pendant tout l’été, l’équipe de l’observatoire MedObs-Sub animera des journées de sensibilisation et de mobilisation afin de mieux faire connaître ses actions.

 

Pour plus d’informations : contact@medobs-sub.org

 

>> Source Hérault Tribune