Version imprimable Lien
Camargue Vaccarès MM AE 017
> jeudi 03 juillet 2014

Préservation des zones humides du littoral méditerranéen français : signature d’un accord cadre

En France, les zones humides abritent 25% de la biodiversité, mais comptent parmi les habitats naturels qui ont le plus régressé (-67% en métropole au XXe siècle). Ces espaces de transition entre la terre et l’eau sont pourtant réglementairement reconnus comme des infrastructures naturelles aux fonctions essentielles notamment pour l’épanchement de crue et la biodiversité.

Convaincus de l’urgence et de l’intérêt d’agir pour la préservation des zones humides, l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse et le Conservatoire du littoral s’engagent à définir et mettre en œuvre une stratégie foncière commune, ciblée sur des zones humides prioritaires définies en commun par les deux partenaires.

L’ensemble des zones humides prioritaires sur le périmètre de l’Agence Rhône Méditerranée Corse est évalué à 6 000 ha. Un  objectif d’acquisition de 5 000 ha est visé à l’échéance de cet accord-cadre sur les territoires des délégations Corse, Provence Alpes Côte d’Azur, Languedoc Roussillon et  Lacs.

Au-delà de l’action foncière, cet accord-cadre permettra de réaliser :

  • des études et inventaires sur les zones concernées
  • la mise en place de plans de gestion de sites
  • des travaux de restauration fonctionnelle des zones humides (notamment des travaux sur ouvrages hydrauliques)
  • une expérimentation de lutte contre les espèces exotiques envahissantes
  • des suivis et évaluations notamment suite à des  opérations de restauration des milieux naturels.

Ainsi, un ensemble d’actions du Conservatoire du littoral ou de ses gestionnaires de sites pourra être engagé de manière consolidée et soutenue, dès lors qu’il répondra aux enjeux et critères définis par l’Agence de l’eau.

Par ailleurs, cet accord cadre prévoit un soutien de l’Agence de l’eau aux opérations de coopération internationale portées par le Conservatoire du littoral dans les domaines de l’eau et de la gestion intégrée des zones côtières (notamment l’initiative « Petites iles de Méditerranée).

Enfin une animation de l’accord-cadre sera mise en place visant à créer une dynamique au travers de l’animation du réseau des gestionnaires, l’organisation de journées communes d’échange et de valorisation entre les différents acteurs des territoires…

Cet accord cadre 2014-2018 entre l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse et le Conservatoire du littoral prend le relais du précédent accord cadre 2007-2012 qui a permis à l’Agence de l’eau d’apporter une aide de 26 millions d’euros au Conservatoire du littoral.

© Photos: Michel Martini

 

 

Lire aussi...

> MERCREDI 04 SEPTEMBRE 2019
Agence de l’eau et chambre d'agriculture signent un contrat pour une gestion durable de l’eau, des milieux aquatiques et de l’agriculture.
> VENDREDI 23 AOÛT 2019
L'action de l'ONG MPA Coopération visant à sécuriser en eau potable des dispensaires et des écoles en milieu rural au Sénégal.