Version imprimable Lien
Photo9 Copyright Expédition7èmeContinent VinciSato
> lundi 30 juin 2014

L’agence de l’eau Seine-Normandie partenaire de l’expédition 7° Continent.

Loin des yeux, loin des pollueurs. Au beau milieu des océans, des tonnes de morceaux de plastiques flottent, rassemblés en une immense soupe de déchets par les courants. Le navigateur Patrick Deixonne et ses coéquipiers déterminés à alerter l’opinion publique sont partis en expédition en mai 2014 dans les espaces oubliés de l’Atlantique Nord.

Les expéditions 7ème continent localisent et analysent les grandes masses de déchets dans les océans de la planète. 

 De la Seine au 7ème continent

Michèle Rousseau, Directrice générale de l'Agence de l'eau Seine-Normandie:

 

 « Les menaces qui pèsent sur la faune, la flore et l’écosystème sont devenues des sujets de société. L’opinion publique y porte désormais une réelle attention. L’expédition sera suivie par les habitants du bassin Seine-Normandie. Par notre activité, nous voulons contribuer à cette action de sensibilisation. Le lien entre la qualité des fleuves, des rivières et les déchets retrouvés en mer est évident. C’est donc tout naturellement que nous avons choisi de participer  à’ l’expédition d’exploration du 7ème continent.

Ce partenariat vise à promouvoir le rôle de chacun dans la protection de l’eau et des milieux  aquatiques.

Par une  politique active pour la préservation de la ressource en eau, l’Agence de l’eau soutien les maitres d’ouvrage qui mènent des actions dans ce domaine ».

 

En miroir avec le cœur de l’Atlantique, une opération de sensibilisation le long de la Seine

 

« Nous avons souhaité créer un parcours de sensibilisation, le long de la Seine »  en miroir avec ce qui se passe dans l’Atlantique Nord. » Ainsi 5 étapes rassemblant associations, scolaires et médias ont été organisées le long de la Seine, de l’amont à l’aval : ramassage/comptage/analyses des déchets et bien sûr un duplex avec le bateau de Patrick Deixonne qui se trouvait au cœur du gyre de l’Atlantique Nord.

 

 

Patrick Deixonne et son équipe scientifique ont rassemblé beaucoup de données, ont tourné des images qui constituent un témoignage exceptionnel que nous allons diffuser sur les événements locaux du bassin Seine-normandie. A suivre : faire parler toutes les données scientifiques bien sûr et poursuivre la sensibilisation par la création d’un outil pédagogique et la présentation du film de l’expédition aux Rencontres Internationales Eau et Cinéma lors du Forum mondial de l’eau en Corée (avril 2015).

 

 

L’Agence de l’eau Seine-Normandie et la lutte contre les déchets plastiques

 

La lutte contre l’élimination des déchets dans le milieu naturel  fait partie de la politique de protection de la ressource en eau menée par l’Agence de l’eau Seine-Normandie. La Seine est en effet un  fleuve au débit faible, soumis à de fortes pressions, de par la présence des grandes agglomérations, d’une industrie très développée et d’une agriculture intensive.

 

Particulièrement sur le littoral, l’Agence de l’eau s’implique depuis de nombreuses années en finançant des associations qui mènent des opérations de ramassage de déchets sur les plages. Elle mène également à titre expérimental un projet de ramassage des déchets flottants à partir d’un navire.

 

Mais la pollution du littoral et de l’océan concerne aussi les villes en amont. Ainsi l’agence finance des barrages flottants dans l’agglomération parisienne, et des grilles sur les bouches d’égout qui retiennent les déchets dans les caniveaux pour être balayés, collectés et traités dans des filières appropriées.

 

La réduction des quantités de macro-déchets et micro déchets en mer et sur le littoral sera d’ailleurs un axe conforté de la politique de l’eau menée sur le bassin pour les années à venir.

 

© Photos: Expédition 7ème Continent VinciSato

 

 

Lire aussi...

> MERCREDI 25 SEPTEMBRE 2019
En 2015, les Nations-Unies ont lancé l’Agenda 2030 qui fixe 17 Objectifs de Développement Durable.