Version imprimable Lien
photo tabla accueil
> mercredi 25 juin 2014

Montpellier accueillait les 23, 24 et 25 juin les 4èmes Assises Nationales de la Biodiversité

Environ 700 personnes sont venues débattre sur les modes de préservation, la nature en ville, les développements territoriaux intégrant ces enjeux, la fiscalité, le triptique ERC "éviter-réduire-compenser"... et bien sûr, le lien entre biodiversité et eau dans une table ronde sur le bon fonctionnement des milieux humides et aquatiques mise en place par la Délégation de l'agence de l'eau à Montpellier.

Martin Guespereau, directeur de l'agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse, a participé à l’ouverture des assises. Lors de la séance plénière d'ouverture sur les enjeux de gouvernance, il a beaucoup été question de l'Agence Française de la biodiversité avec des positions sans concessions, rappelant l'origine des financements de l'AFB (l'argent de l'eau "gabelle des temps modernes" selon P. Raoult, vice président de la fédération des parcs nationaux), l'éviction de certains partenaires fondamentaux ou la nécessité "d'y aller vraiment" pour pouvoir lutter contre l'érosion persistante des espèces.

 

Mots-clés :