Version imprimable Lien
zf
> mardi 03 juin 2014

110 participants pour la journée technique "eaux pluviales" à Montpellier

Le 27 mai, 110 participants du Languedoc-Roussillon étaient réunis à l’Hôtel de Ville de Montpellier pour assister à la 3ème journée technique « gestion des eaux pluviales » du bassin Rhône Méditerranée Corse, après Besançon et Lyon.

Elus, techniciens, aménageurs, bureaux d’études, paysagistes et services de l’Etat ont pu, à travers divers exposés techniques et retours d’expériences, découvrir un panorama des solutions d’aménagements permettant de gérer les eaux pluviales de manière alternative, par des procédés de rétention et d’infiltration.

 

Les techniques d’infiltration des eaux de pluie (noues, jardins de pluie…) incitent ainsi à la désimperméabilisation des sols et permettent de valoriser les eaux pluviales en améliorant le cadre de vie par une approche paysagère, en luttant contre les îlots de chaleur ou les inondations, et en limitant l’impact que peuvent avoir des eaux de ruissellement sur la qualité des milieux naturels.

 

Ces solutions peuvent être déclinées dans de nombreuses configurations, urbaines ou rurales, et à différentes échelles (de quelques 10aines de m2 à plusieurs hectares de ZAC), ce qui les rend finalement accessibles à toutes les communes, quelle que soit leur taille. Et c’est sans compte sur le gain économique engendré par ce type d’aménagement, comparé à la mise en œuvre de collecteurs pluviaux.

 

Cette journée s’est conclue par une visite de l’éco-quartier Malbosc, où les participants ont pu découvrir des exemples concrets de dispositifs de gestion des eaux pluviales de type bassins végétalisés et noue, totalement intégrés aux aménagements urbains.

 

dd

 

A l’occasion de cette journée, l’agence a pu également rappeler le lancement de l’appel à projets « Réduire la pollution pluviale ».

Lire aussi...

> MERCREDI 04 SEPTEMBRE 2019
Agence de l’eau et chambre d'agriculture signent un contrat pour une gestion durable de l’eau, des milieux aquatiques et de l’agriculture.