Version imprimable Lien
Responsive image
> mercredi 14 mai 2014

Favoriser la désimperméabilisation des sols

Voici quelques dossiers retenus dans l’appel à projets 2013 de l’Agence de l’Eau RMC sur le thème de la désimperméabilisation des sols, appel qu’elle a renouvelé en 2014.

La ville de Besançon rénove actuellement la caserne Vauban en 700 logements en visant « zéro rejet » d’eau de pluie dans le réseau unitaire : chaussées réservoirs, noue centrale, massifs drainants.

Charbonnières-les-Bains (69) a déconnecté les eaux de pluie du réseau d’assainissement mais veut aussi économiser l’eau. C’est le sens de la toiture végétalisée sur l’extension du toit de l’école élémentaire et de la cuve de 6000 l de récupération des eaux des autres toits. Elles sont réutilisées en arrosage. Une autre cuve d’eau de toits (10000 l) sert au lavage du matériel et véhicules des services techniques.

À St-Maximin-la-Sainte-Baume (83), le fractionnement du parking Raynouard par des noues enherbées facilite l’infiltration des eaux pluviales. Voies piétonnes et places de stationnement sont en matériaux spécifiques drainants.

À Voreppe (38), on crée une noue au niveau des terrains de tennis ainsi qu’un bassin de rétention de 2900 m³ plantés d’espèces végétales pour permettre l’infiltration des eaux pluviales.

 

>> Lire l'article complet sur le Journal de Saône et Loire.

Mots-clés :