Version imprimable Lien
Ceriphyto
> mercredi 16 avril 2014

Un certificat individuel pour les produits phytopharmaceutiques

Le Syndicat Mixte des Vallées de l’Orb et du Libron (SMVOL) a entrepris depuis 2007, sur l’ensemble de son territoire (Ouest Héraultais), une démarche de préservation de la qualité de l’eau par rapport aux pesticides. Il travaille ainsi avec l’ensemble des acteurs concernés (agriculteurs, collectivités territoriales, particuliers) sur une amélioration des pratiques et sur la réduction de l’usage des produits phytopharmaceutiques.

 

Dans ce cadre, le SMVOL s’est associé avec le CNFPT Languedoc-Roussillon pour l’organisation du Certificat individuel pour les produits phytopharmaceutiques (CERTIPHYTO), destiné aux agents des collectivités des bassins versants de l’Orb et du Libron.

 

Le CERTIPHYTO atteste de connaissances suffisantes pour utiliser les pesticides en sécurité et en, réduire leur usage. Il est obligatoire pour tous les professionnels qui travaillent avec des produits phytopharmaceutiques, quelle que soit leur fonction et quel que soit leur statut, et ce à compter du 1er octobre 2014 pour les agents des collectivités territoriales

 

Ce sont donc 220 agents qui vont suivre les deux jours de formation dispensés par le
CFPPA de Montpellier-Agropolis, dans trois communes (Murviel les Béziers, Hérépian, Béziers).

 

L’occasion pour eux d’aborder la réglementation, la prévention des risques pour la santé et pour l’environnement, mais surtout de mettre en place des stratégies pour limiter le recours aux produits phytopharmaceutiques.

 

Pour Yannis GILBERT, animateur agro-environnemental en charge de cette opération, « Il faut leur montrer qu’ils sont acteurs de la qualité de l’eau sur leur territoire. Un peu de produit au mauvais endroit peut avoir un impact non négligeable sur les captages et les cours d’eau. Les démarches mises en place avec 30 communes de notre Syndicat sur des Plans d’Amélioration des Pratiques Phytosanitaires et Horticoles montrent une réduction de plus de 80 % des produits utilisés au bout de trois ans »

 

Encourageant …