Version imprimable Lien
photo 3
> mardi 11 février 2014

Le Grand Chalon s'engage dans une politique globale de gestion de l'eau

Signature d’un contrat avec l’agence de l’eau pour réduire le mille-feuille administratif

Réduction des pollutions toxiques industrielles, réduction de l'usage des pesticides en ville, mise en place d'une gestion durable du patrimoine dans le domaine de l'assainissement et de l'eau potable... tel est le copieux menu inscrit dans le contrat d'agglomération 2014-2018 signé le 27 janvier 2014 à Chalon entre, le premier du genre sur le nord du bassin Rhône-Méditerranée, témoignant ainsi de l'ambition affichée par le président de l'agglomération.

 

« Ce contrat est une réponse à l'urgence à agir pour améliorer la qualité des rivières » a souligné Martin Guespereau, directeur de l'agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse. « La démarche de l'agglomération est exemplaire : agir c'est d'abord s'organiser et oser s'attaquer au mille-feuille administratif », faisant ainsi référence à la prise de compétence eau et assainissement de l'agglomération début 2012.

 

Le sous-préfet de Chalon s'est également félicité de l'engagement financier des partenaires, dont le soutien de l'agence de l'eau à hauteur de 6 millions d'euros, et de l'intérêt général que revêt la préservation des ressources en eau.