Version imprimable Lien
Boulsa BurkinaFaso
> mardi 28 janvier 2014

Baobabs de Sapaga : l'eau vaut plus que l'or !

Dans le cadre de son projet annuel économique, le hameau de Kolguessom, dépendant de Sapaga au Burkina Faso, a été choisi en 2013 pour la construction d’un barrage de sable

Découvert en 2010 lors d’une mission humanitaire dans un autre village, ce barrage est constitué d’une digue souterraine en béton de 30 mètres de long sur plus d’un mètre de large avec une profondeur d’environ 2 mètres dans le lit de la rivière. Lors de la saison des pluies de mai à septembre, l’eau s’écoule normalement en surface mais la digue permet par un phénomène de pression de cumuler l’eau sur les berges jusqu’à 1 km de distance ; en période sèche par le même phénomène de pression inverse, l’eau revient dans le lit de la rivière permettant ainsi la présence d’eau en permanence.

 

>> Lire l'article complet sur LADEPECHE.fr

 

Lire aussi...

> MERCREDI 04 SEPTEMBRE 2019
Agence de l’eau et chambre d'agriculture signent un contrat pour une gestion durable de l’eau, des milieux aquatiques et de l’agriculture.