Version imprimable Lien Afficher les commentaires
Ayrette-après
> vendredi 10 janvier 2014

Feu le barrage de l’Ayrette

A Mons-la-Trivalle, dans l’Hérault, trois tirs de mines ont suffi pour détruire le barrage de l’Ayrette, qui barrait le Rec Grand, un cours d’eau classé réservoir biologique et qui avait perdu en 1999 son usage de réserve d’eau potable. Le seuil amont a aussi été supprimé, puis les matériaux de destruction ont été enfouis et un chenal d’écoulement remodelé. Le cours d’eau retrouve ainsi sédiments et poissons… et vice versa.

Ayrette avant destruction du barrage

Mots-clés :