Version imprimable Lien
d
> vendredi 03 janvier 2014

Les douze travaux d’Hercule sur le Drac

Premier travail : le grand déboisement

Début novembre, les travaux de restauration du Drac qui sont portés par la communauté locale de l'eau du Drac-Amont (CLEDA) ont commencé.

Pour lutter contre l’incision du lit du cours d’eau, la CLEDA porte une gigantesque opération de recharge sédimentaire sur 3,7 km.

L’objectif de ces travaux est de rehausser le lit de 3 m par rapport à son niveau actuel.

Pour cela, environ 450 000 m3 de matériaux (soit environ 900 000 tonnes) seront mobilisés dans l’espace de mobilité entre le plan d’eau du Champsaur et le village de Saint-Bonnet-en-Champsaur.

Le déboisement de 27 hectares de végétation constitue la première étape de ces travaux titanesques. En parallèle, le Drac a été dérivé sur 2.6 kilomètres pour permettre aux entreprises de travailler dans le lit mineur du cours d’eau.

Les pêches électriques réalisées ont permis de sauver près de 4 000 poissons.

 

Restauration du Drac

 

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site Internet de la CLEDA : www.cleda.fr

 

Crédits photos: Bertrand Breilh

Mots-clés : CLEDA , Drac

Lire aussi...

> MARDI 10 MAI 2022
Retour sur le Forum de l’eau organisé par le Syndicat mixte de l’Argens.