Version imprimable Lien
echarpe tricolore
> vendredi 20 décembre 2013

Enquête Irstea sur les élus de l’eau [2/3]

Les préoccupations des élus de l’eau vont à la préservation des eaux souterraines

50% des «élus de l’eau » citent la préservation des eaux souterraines comme l’enjeu prioritaire sur leur territoire, suivie par l’amélioration de l’assainissement et les économies d’eau (plus de 40% des répondants). C'est ce qui ressort de l'enquête IRSTEA publiée par l'agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse.

 

L’agence de l’eau vient de mettre en lumière de nouvelles connaissances sur l’amélioration de la qualité des eaux souterraines suite aux travaux de protection des aires d’alimentation des captages d’eau. Le temps de retour est bien meilleur qu’escompté car selon une étude du BRGM, les eaux souterraines se renouvellent plus vite qu’on ne l’avait cru jusqu’ici : dans les plaines alluvionnaires, comme celles du Rhône ou de la Saône, les eaux mettent souvent moins de 10 ans à se renouveler. Ce temps de renouvellement descend même au-dessous de 5 ans dans les plateaux calcaires karstiques et dans les vallées de montagne.

 

L’enquête a été réalisée en 2013 par IRSTEA-Unité Mixte de Recherche Gestion de l’eau, acteurs et usages, et financée par l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse, à partir du questionnement de 309 élus siégeant au collège des collectivités territoriales des commissions locales de l’eau (CLE) et des comités de milieu.

Lire aussi...

> LUNDI 20 JANVIER 2020
Une information complète sur les catégories d’espaces à enjeu de biodiversité en relation avec les masses d’eau.
> VENDREDI 10 JANVIER 2020
Le nouveau réseau permet d’arroser 320 hectares supplémentaires en diminuant le recours aux puits individuels.