Version imprimable Lien
Albane HorizonJPG-F-Roux
> lundi 02 décembre 2013

L’EPTB Saône-Doubs à l’heure des travaux

L’agence de l’eau et l'établissement public territorial de bassin ont signé une convention pour aider les collectivités à rétablir la morphologie ou la continuité écologique des rivières.

A l’entrée du village de Trochère, en Côte d’Or, l’Albane serpente entre des rives vert tendre. La rivière est une rescapée. « Cet affluent de la Bèze avait été transformé en un fossé droit, avec des dépôts de vase et d’algues nauséabonds à cet endroit », explique Audrey Flores, animatrice de l'établissement public territorial de bassin (EPTB) Saône-Doubs. Plutôt qu’un nième curage, l’EPTB a orienté les collectivités vers la restauration morphologique de 150 m de cours d’eau (pour un coût de 23 K€, répartis entre l’agence de l’eau, la région Bourgogne et le syndicat de rivière).

« Pour favoriser ce type d’opérations sur le bassin de la Saône et du Doubs, nous venons de signer une convention avec l’agence de l’eau. Elle nous permettra de renforcer nos compétences techniques, pour mieux aider les collectivités à rétablir la morphologie ou la continuité écologique des cours d’eau, explique Cyril Gaudot, directeur de l'EPTB.Grâce à cet engagement sur trois ans, l’établissement public embauchera deux ingénieurs, dont un spécialiste en hydraulique et en hydromorphologie. Ainsi, l’EPTB pourra mieux assister ses animateurs de terrain dans le pilotage des projets les plus techniques, comme les arasements de seuils ou la construction de passes à poissons. « Nous maîtriserons mieux les frais d’études qui pourront être réalisées par nos propres équipes», précise Cyril Gaudot.

Pour l’EPTB, il s’agit aussi d’aller au-delà du seul accompagnement des collectivités pour assurer, directement, la maîtrise d’ouvrage de travaux. Avec l’objectif de réaliser ou d’accompagner en 2014 une vingtaine de chantiers d’ « effacement ou d’aménagement de barrages ou seuils  » et une dizaine de « restauration des rivières » sur l’ensemble du bassin de la Saône et du Doubs. 

 

Crédit photo: Florence Roux, Agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse

Lire aussi...

> MERCREDI 10 JUILLET 2019
Cet événement marque la fin de la réalisation d’un projet exemplaire et ambitieux.
> MERCREDI 03 JUILLET 2019
44 signataires et 97,4 millions d'euros d'investissements.
> VENDREDI 07 JUIN 2019
Après deux années de travaux, de nouvelles espèces se sont installées dans la réserve naturelle de l'Île du Girard.