Version imprimable Lien
Valérie Santini
> mardi 29 octobre 2013

Libre cours à la Brévenne et à la Turdine

Moins de seuils sur la Brévenne et la Turdine, c’est moins de crues et plus de poissons en rivière.

Le Syndicat de Rivières Brévenne-Turdine a arasé et/ou aménagé quatre seuils qui barraient le cours des rivières dans le Beaujolais au nord de Lyon. Il a ainsi rendu franchissables 23 km de cours d’eau en basses eaux et 30 km en hautes eaux. Sur le premier site aménagé en 2009, le nombre de poissons a augmenté de 50%. D’autres actions ambitieuses de renaturation seront engagées. Le coût de l'opération est de 280 000 €, dont 206 000 € financés par l'agence de l’eau.

L’autre enjeu, c’est la quantité d’eau. Les étiages sont sévères en été. Et les 400 retenues collinaires qui barrent aussi la Brévenne et la Turdine pour servir en eau les cultures alentours puisent sur les volumes disponibles. Premiers pas, le travail de concertation avec les arboriculteurs et les maraîchers est engagé pour une gestion collective des retenues. 

Mots-clés :

Lire aussi...

> MERCREDI 21 AOÛT 2019
Métropole Nice Côte d’Azur pilote l’un des schémas territoriaux de restauration écologique à l’échel