> MERCREDI 23 SEPTEMBRE 2020

[Vidéo] C'est quoi, la biodiversité ?

LE SAVIEZ-VOUS ?

Question à Gilles Vincent, vice-président de Toulon Provence Méditerranée en charge de l’environnement

"Ces deux documents de planification se complètent et sont liés sur la question d’une meilleure gestion de l’eau via la diminution des prélèvements de la retenue d’eau de Carcès, qui constitue l’une des principales sources du Var pour alimenter une partie des habitants de l’agglomération toulonnaise. Sur cette thématique, le PGRE intègre des actions portées par la métropole de Toulon, en tant que propriétaire de la ressource. Nous allons créer une station de mesure en aval de la retenue, remettre en service la source Saint-Antoine, moderniser nos réseaux de distribution à Toulon et dans son agglomération afin de lutter contre les fuites et réaliser des économies sur le prélèvement. Nous travaillons aussi à l’approfondissement des connaissances de la ressource du karst du Beausset avec la réalisation de forages de reconnaissance destinés à confirmer l’existence d’une ressource exploitable et, selon les résultats, effectuer des forages d’essai".

Comment s’articule le Contrat métropolitain de la rade de Toulon avec le PGRE Caramy-Issole ?

Veolia lance, avec l’agence de l’eau et en partenariat avec l’Université de Toulon (laboratoire IM2NP) et le laboratoire danois d’Aalborg, une campagne d’identification des sources d'émission des microplastiques à l’échelle de l’agglomération toulonnaise et des rejets dans la rade de Toulon. "Le but est de quantifier les masses et de voir si nos stations de traitement des eaux usées du Cap Sicié, de Toulon et de Hyères piégent les microplastiques, explique Gilles Baratto, responsable du pôle ingénierie de Veolia Eau. Nous visons un bilan complet en entrée et sortie des filières de traitement d’eaux usées du territoire, en s'appuyant sur des méthodes éprouvées par nos partenaires. Par ailleurs, la quantification des nanoplastiques et des tests écotoxicologiques seront développés par l'université".

Objectif : caractériser l’impact des rejets de microplastiques et nanoplastiques sur différentes cibles biologiques du milieu marin et trouver des solutions d'élimination efficaces. Les campagnes de prélèvement s’échelonneront en 2020 puis une année d’analyse sera nécessaire.

Haro sur les microplastiques à Toulon
> LUNDI 21 SEPTEMBRE 2020
Les travaux de 14 400 euros ont été financés à 100 % par l’agence de l’eau.
> VENDREDI 11 SEPTEMBRE 2020
Objectif : inciter les collectivités à tester des actions citoyennes et à animer des débats avec le grand public sur les enjeux de l’eau.
> LUNDI 24 AOÛT 2020
L'édition 2020 de l’appli "Qualité rivière" est disponible.
> JEUDI 20 AOÛT 2020
2025 en ligne de mire pour la fin du Plan de gestion de la ressource en eau Caramy-Issole.
> JEUDI 13 AOÛT 2020
Interview du commissaire général Thierry Duchesne, adjoint du préfet maritime de la Méditerranée.
> VENDREDI 24 JUILLET 2020
Au 2ème trimestre de l’année 2020, l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse a soutenu 1 228 projets en faveur de l'eau.
> JEUDI 23 JUILLET 2020
Pour une visite respectueuse de l’esprit des lieux, de ses habitants, de sa biodiversité et de l’ensemble des visiteurs.
> VENDREDI 10 JUILLET 2020
Objectif : permettre à chaque maire d'avoir une vision globale du niveau des services d’eau et d’assainissement de sa commune.


Agenda

> le 08/10/2020 de 09:30 à 16:00
> à Gémenos, PNR de la Sainte-Baume (13)