LE SAVIEZ-VOUS ?

En 18 ans d’action et d’animation, le Syndicat mixte des étangs littoraux (SIEL) a contribué à redonner vie à une zone humide exceptionnelle de 6 000 hectares, un chapelet de lagunes situé entre Montpellier et Sète – et traversé par le canal du Rhône à Sète – qui dessine le site Natura 2000 des étangs palavasiens.

Pour préserver cette biodiversité unique, la dynamique de territoire se poursuivra dès la fin de l’année. Avec la nouvelle compétence Gemapi, trois EPCI (Sète Agglopôle Méditerranée, Montpellier Méditerranée Métropole et Agglomération du Pays de l’Or) vont reprendre les actions menées, en lien avec les syndicats de bassin.

SIEL, une page se tourne

Les 14 000 m3 de matériaux issus de la restauration morphologique de la rivière Tassio (Pyrénées-Orientales), portée par la commune de Saint-André, ont été valorisés par une opération de recharge sédimentaire du Tech, fleuve côtier voisin.

Une initiative qui participe au rétablissement d'un équilibre sédimentaire mis à mal par les extractions de granulat des années 70. Sont visées : l'amélioration de l'habitat aquatique, la recharge des nappes et la stabilisation des ouvrages.

Sédiments : un recyclage vertueux
> VENDREDI 05 OCTOBRE 2018
Une journée de restitution de travaux scientifiques
> MERCREDI 29 AOÛT 2018
Plongez au cœur de la Méditerranée et de sa biodiversité pour mieux comprendre le pourquoi et le comment de sa surveillance.
> LUNDI 20 AOÛT 2018
Le constat est malheureusement sans appel : si rien n’est fait dans le massif de La Clape, une zone


Agenda