LE SAVIEZ-VOUS ?

Été 2020, une nouvelle station d’épuration sera mise en service à Bourdary en remplacement de l’actuelle, située à proximité, et de celle de Tartary. Elle sera dotée d’une capacité de traitement de 47 000 équivalents-habitants, contre 24 000 aujourd’hui. Un méthaniseur sera installé et un nouveau traitement de désinfection évitera les impacts sur la qualité des eaux de baignade.

Depuis le 1er janvier, le Syndicat de la rivière d'Ain Aval et de ses affluents (SR3A) est l’unique établissement chargé de la Gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations (Gemapi) sur les quatre bassins versants de l’Albarine, de la basse vallée de l'Ain, du Lange et Oignin, ainsi que du Suran. Il intègre également les affluents orphelins du Rhône entre Lhuis et la confluence de l’Ain.

Engendrée par les lois NOTRe et Alur, la compétence de cette nouvelle structure se déploie sur sept communautés de communes et deux communautés d’agglomération réparties sur les départements du Jura et de l’Ain, soit un territoire de 1 700 km² et 1 300 km de rivière à gérer dans sa globalité. Le nouveau syndicat va désormais pouvoir assurer à la bonne échelle la continuité des programmes et l’homogénéité des actions engagées par les structures historiques.

> MARDI 12 FÉVRIER 2019
Un chantier lancé par la Communauté de communes Dombes Saône Vallée, dans le cadre de sa compétence Gemapi.
> MARDI 08 JANVIER 2019
Dans le cadre de son 11e programme, l’agence de l’eau souhaite amplifier ses actions dans le domaine de la biodiversité.