Résultats de recherche sur ""

  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +?
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +?
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +?
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +?
  • +
  • +
  • +?
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +?
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +?
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +?
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +?
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
  • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
  • +
  • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
  • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
  • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
  • +
    • +
  • +
  • +
    • +
    • +
    • +
  • +
    • +
    • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
    • +
  • +
  • +
  • +
  • +
    • +
    • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
    • +
    • +
    • +
  • +
    • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • ?
  • ?
Effacer

2001. André CHAPAVEIRE

Président de Destination Régions, Fédération française des organismes régionaux de tourisme (anciennement FNCRT) depuis 2005, André CHAPAVEIRE est impliqué depuis de nombreuses années dans la vie politique tant locale que nationale. Il a été notamment chargé de mission au cabinet de Jean POPEREN, ministre chargé des relations avec le Parlement de 1988 à 1992.

Ses racines sont à Brioude, en Haute-Loire, ville dont il a été adjoint au maire de 1989 à 1995. Il est administrateur de la Caisse d'Allocations Familiales de la Haute-Loire depuis 1976 et en assure la présidence depuis 2006.

Conseiller régional depuis 1992, il est, depuis 2004, vice-président du Conseil régional d'Auvergne en charge du développement touristique et du thermalisme et également président délégué du Comité régional de développement touristique (CRDT).

Passionné par le secteur touristique, il a toujours œuvré, tant au niveau de la Région Auvergne que sur le plan national, pour le voir reconnaître comme un levier indispensable à l’attractivité et au développement économique des territoires.

Publié par François-Antoine GIORDANI le 03/07/15 à 16:14 (Modifié par François-Antoine GIORDANI le 10/07/15 à 16:04)

2002. Jeanne FRANGIÉ

Fondatrice du cabinet GALLILEO en 2001, Jeanne Frangié conduit des projets de réflexion stratégique sur le marché de l'environnement et de la santé.
Jeanne Frangié a poursuivi des classes préparatoires économiques et commerciales au Lycée Sainte-Geneviève à Versailles avant d’intégrer l’ESSEC. Elle y suit la Chaire Santé, et acquiert une spécialisation en statistiques. Après avoir accompagné des équipes du MIT Entrepreneurship lab à Cambridge, USA, elle retourne en France pour créer GALLILEO en 2001.
Elle développe le capital intellectuel de GALLILEO sur l'axe sectoriel notamment sur les thèmes de l'« environnement et développement durable, utilities et autres industries », sur la compréhension des « acteurs publics » et pour la prise en compte de la « société civile » au sens large. Elle garde une implication dans le pôle « santé » notamment pour développer les sujets transverses environnement, santé et développement durable.
Elle est également en charge du pôle « évaluation des politiques publiques » sur les thèmes de l'environnement, des politiques économiques et de développement durable ainsi que sur les enjeux de soutien au développement de filières. Le pôle exerce cette activité depuis 2001.
Elle est également très impliquée sur les réflexions de veille, aussi bien pour des acteurs publics que privés.

Publié par François-Antoine GIORDANI le 03/07/15 à 16:24 (Modifié par François-Antoine GIORDANI le 10/07/15 à 16:13)

2003. Échanges avec la salle

Publié par François-Antoine GIORDANI le 03/07/15 à 16:26 (Modifié par François-Antoine GIORDANI le 10/07/15 à 11:23)

2004. Déjeuner

Publié par François-Antoine GIORDANI le 03/07/15 à 16:27 (Modifié par François-Antoine GIORDANI le 10/07/15 à 11:24)

2005. Serge LEPELTIER

Diplômé d'HEC, Serge Lepeltier intègre l’entreprise tout en se consacrant, à partir de 1989, à la vie politique dans le Cher.

Élu conseiller municipal, conseiller régional, député puis conseiller général. En 1995, il conquiert la mairie de Bourges. Elu sénateur en 1998, il est nommé Ministre de l'Ecologie et du Développement Durable dans le gouvernement Raffarin (2004/2005). Il sera également de 2008 à 2014 Président du comité de bassin de l’Agence de l’eau Loire-Bretagne.

Nommé Ambassadeur en charge des négociations sur le changement climatique début 2011, il représentera la France dans toutes les rencontres liées à la Conférence des Parties de Durban fin 2011 et celle de Doha fin 2012.

Ayant décidé de ne pas se représenter aux élections municipales de mars 2014, il se mobilise sur les questions économiques, écologiques et sociales.

Il est Président de l’Académie de l’Eau depuis fin 2013 et Président de l’association « Equilibre des Energies » (EdEn) depuis fin 2014.

Publié par François-Antoine GIORDANI le 03/07/15 à 16:29 (Modifié par François-Antoine GIORDANI le 10/07/15 à 16:04)

2006. Gilles BŒUF

Conseiller scientifique pour l’environnement, la biodiversité et le climat au cabinet de Ségolène Royal, ministre de l’Écologie, du développement durable et de l’énergie,

Ancien président du Muséum national d’histoire naturelle,

Professeur à l’Université Pierre & Marie Curie,

 

Universitaire spécialisé en physiologie environnementale et biodiversité, Gilles BŒUF a travaillé durant 20 ans sur les bases biologiques de l’aquaculture à l’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer (Ifremer).  Devenu professeur à l’Université Pierre & Marie Curie (UPMC) en 1999, il a pris la direction de l’Observatoire Océanologique de Banyuls, puis de l’Unité de Recherche CNRS/UPMC  « Modèles en biologie cellulaire et évolutive ».  Il devient président du Conseil Scientifique du Muséum national d’histoire naturelle en 2007, puis de l’institution en 2009. Elu professeur invité au Collège de France sur la Chaire « Développement durable, énergie, environnement et société » en 2013-2014, il a consacré son enseignement aux croisements entre l’humanité et la biodiversité.

En juillet 2015, Gilles BŒUF est nommé conseiller scientifique pour l’environnement, la biodiversité et le climat au cabinet de Ségolène Royal, ministre de l’Écologie, du développement durable et de l’énergie.

 

Publié par François-Antoine GIORDANI le 03/07/15 à 16:30 (Modifié par Fabienne GUILLOT le 15/09/15 à 11:28)

2007. Réconcilier écologie et économie

Publié par François-Antoine GIORDANI le 03/07/15 à 16:30 (Modifié par François-Antoine GIORDANI le 30/07/15 à 15:27)

2008. Échanges avec la salle

Publié par François-Antoine GIORDANI le 03/07/15 à 16:31 (Modifié par François-Antoine GIORDANI le 10/07/15 à 11:24)

2009. Vanik BERBERIAN

Président de l'Association des maires ruraux de France (AMRF), réélu en 2014, Vanik Berberian est maire de Gargilesse-Dampierre (36) depuis 1989. Il est également Président de l'Association des maires ruraux de l'Indre depuis 1998, vice-président de la communauté de communes du Pays d’Eguzon et président d’un syndicat mixte de développement touristique.

Vanik Berberian s'est beaucoup investi en tant qu'élu local et responsable d'association d'élus sur le maintien des services publics[], notamment de la Poste, et sur la question des TIC dans le monde rural.

L'Association des maires ruraux de France qu’il préside représente les maires des communes de moins de 3500 habitants partout en France. Créée en 1971, l'AMRF rassemble ainsi près de 10 000 maires ruraux, regroupés dans un réseau d'associations départementales, en toute indépendance des pouvoirs et partis politiques.

Publié par François-Antoine GIORDANI le 03/07/15 à 16:43 (Modifié par François-Antoine GIORDANI le 10/07/15 à 15:25)

2010. Philippe PELLATON

Originaire de Laudun dans le Gard, Philippe Pellaton est titulaire d'un diplôme d'ingénieur en Agriculture (Isara Lyon). Il s'installe en 1999 comme jeune agriculteur sur l'exploitation familiale.

Dès le début, il rejoint le conseil d'administration de la Cave coopérative des vignerons de Laudun, dont il devient président en 2003. Il œuvre ensuite à la fusion avec la Cave des vignerons de Chusclan et préside aujourd'hui la cave Laudun & Chusclan Vignerons, premier opérateur en Côtes du Rhône.

Il est élu administrateur du Syndicat général des vignerons réunis des Côtes du Rhône en 2005 et président du Syndicat des vignerons des Côtes du Rhône le 13 mars 2009, dans un contexte économique particulièrement tendu pour l’appellation Côtes du Rhône. Son action à la tête du Syndicat contribue largement à rétablir une situation économique équilibrée.

Au niveau national, Philippe Pellaton est secrétaire général de la Confédération nationale des vins d’origine (Cnaoc) et préside la Fédération des AOC du Sud-Est,  ainsi que le Comité régional vins de l’Institut national de l’origine et de la qualité (Inao) pour la région Vallée du Rhône.

Publié par François-Antoine GIORDANI le 03/07/15 à 16:44 (Modifié par François-Antoine GIORDANI le 10/07/15 à 15:14)

2011. Jean-Gabriel NAST

Jean-Gabriel NAST est élu de sa commune depuis 1989. D’abord conseiller municipal, il devient maire dès 1995 et s’investit fortement depuis lors dans la vie publique locale : présidence du syndicat des aînés du Haut-Jura, bureau de l’association des maires du Jura, Conseil d’Administration du Syndicat mixte d’énergie, d’équipement et de e-communication du Jura (SIDEC), Comité de massif… C’est en 1998, qu’il prend la présidence du Parc naturel régional du Haut-Jura, mandat qui lui a été à nouveau confié suite aux dernières élections municipales en 2014. Convaincu qu’un environnement de qualité peut et doit être facteur de développement économique et que les PNR ont un rôle central à jouer en matière d’articulation entre ces deux thématiques, il s’est investi pendant plusieurs années comme Président de la commission économie de la fédération des PNR.

Publié par François-Antoine GIORDANI le 03/07/15 à 16:45 (Modifié par François-Antoine GIORDANI le 10/07/15 à 15:24)

2012. Table-ronde

L'eau irrigue les territoires ruraux

Publié par François-Antoine GIORDANI le 03/07/15 à 16:45 (Modifié par François-Antoine GIORDANI le 10/07/15 à 15:01)

2013. Échanges avec la salle

Publié par François-Antoine GIORDANI le 03/07/15 à 16:46 (Modifié par François-Antoine GIORDANI le 10/07/15 à 11:25)

2014. Marc BARRA

Écologue à Natureparif, l’Agence régionale pour la nature et la biodiversité en Île-de-France. Diplômé en écologie fonctionnelle et évolutive de l’université Paris-Sud, il effectue un travail de recherche et de prospective sur la transition écologique de l’économie. Ses travaux et publications visent à réinsérer les activités humaines dans les systèmes vivants, leur complexité et leurs dynamiques. Il s’intéresse particulièrement à faire évoluer les politiques publiques dans le sens de la préservation de la biodiversité, également les entreprises privées qui se questionnent sur leurs stratégies. Il a rédigé plusieurs ouvrages à ce sujet, notamment « Bâtir en favorisant la biodiversité » et « Économie et biodiversité : produire et consommer dans les limites de la biosphère », chez Victoire Éditions.

Publié par François-Antoine GIORDANI le 03/07/15 à 16:48 (Modifié par François-Antoine GIORDANI le 06/07/15 à 11:47)

2016. Michèle PAPPALARDO

Licenciée des sciences économiques, ancienne élève de Sciences Po et de l’ENA, actuellement conseillère maître à la Cour des comptes, Michèle Pappalardo a été directrice de cabinet de Michel Barnier de 1993 à 1995 et présidente de l’ADEME (2003 à 2008). Elle a créé le commissariat général au développement durable au MEDDE et l’a dirigé de 2008 à 2011, tout en assurant les fonctions de déléguée interministérielle au développement durable. En  2013, Nicole Bricq lui a confié la mission de fédératrice du « mieux vivre en ville » et elle continue à assurer cette fonction auprès de Matthias Felk, secrétaire d’Etat au commerce extérieur, et de Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères et du développement international ; elle est, à ce titre, co-animatrice de la marque collective Vivapolis qui fédère les acteurs publics et privés pour promouvoir  à l’exportation la ville durable à la française.

Publié par François-Antoine GIORDANI le 03/07/15 à 16:51 (Modifié par Fabienne GUILLOT le 15/09/15 à 11:47)

2017. La ville durable et intelligente du futur

Publié par François-Antoine GIORDANI le 03/07/15 à 16:51 (Modifié par François-Antoine GIORDANI le 10/07/15 à 11:26)

2018. Échanges avec la salle

Publié par François-Antoine GIORDANI le 03/07/15 à 16:52 (Modifié par François-Antoine GIORDANI le 10/07/15 à 11:26)

2019. Des personnalités s'engagent pour l'eau

Publié par François-Antoine GIORDANI le 03/07/15 à 16:53 (Modifié par François-Antoine GIORDANI le 10/07/15 à 11:26)

2020. Ségolène ROYAL

Ministre de l'Écologie, du développement durable et de l'énergie

Publié par François-Antoine GIORDANI le 03/07/15 à 16:54 (Modifié par François-Antoine GIORDANI le 09/07/15 à 11:02)

2021. Clôture du colloque

Publié par François-Antoine GIORDANI le 03/07/15 à 16:54 (Modifié par Fabienne GUILLOT le 18/09/15 à 10:14)

2022. iFORe

Publié par François-Antoine GIORDANI le 08/07/15 à 15:09 (Modifié par Nancy YANA le 04/09/15 à 12:04)

mercredi 15 juillet 2015
Vendredi 10 Juillet, Laurent Roy et Yvan Lachaud ont signé les conventions 2015/2017 assainissement et ressource en eau pour la 2° phase de mise en œuvre de l’accord-cadre de coopération 2013/2018 pour une gestion durable de l’eau et des milieux aquatiques. Le montant de ces conventions est de 9,16 M€ avec une participation de l’agence à hauteur de 3,56 M€.
vendredi 17 juillet 2015

A peine créé par arrêté préfectoral du 2 décembre 2014, le jeune Syndicat Mixte du bassin versant de l’Agly se met rapidement en place.

L’équipe est déjà constituée de 3 agents : François...

vendredi 17 juillet 2015
Il s’agit du premier outil contractuel mis en œuvre suite à la création et la mise en place du syndicat au 1er janvier 2015.
vendredi 17 juillet 2015
Les agriculteurs sont des acteurs incontournables pour mettre en œuvre la politique de l’eau. Les premiers résultats sont visibles, il faut maintenir et amplifier cette dynamique !
vendredi 17 juillet 2015
Voilà à peine un an que, sur la rivière Saône, les travaux d’aménagement et de restauration de la continuité sur le barrage de Gray étaient inaugurés. Ce mardi 30 juin 2015, c’est au tour du barrage d’Apremont d’être sous le feu des projecteurs, à quelques kilomètres seulement plus en aval…
mardi 21 juillet 2015
Etes-vous prêt pour faire de l’eau le levier de croissance de votre territoire ?

2029. L'eau, la molécule oubliée

Publié par François-Antoine GIORDANI le 30/07/15 à 15:29 (Modifié par Nancy YANA le 08/09/15 à 13:40)

2030. Parlons eau - compteur

Publié par Exploit DSI le 08/12/14 à 07:45

2031. Configuration site

Publié par Hervé CHUZEVILLE le 06/06/16 à 10:11 (Modifié par Hakim MBAREK le 22/09/16 à 09:16)
Catégories : Cookies

2032. La station d'épuration du futur, maillon de l'économie circulaire

La station d’épuration est en pleine mutation. Véritable usine de valorisation des eaux traitées, productrice d’énergie, de matières premières, et d’eau recyclée de qualité pour arroser les espaces verts et les golfs ou irriguer les cultures, elle entre dans l’ère de l’économie circulaire.

Elle apporte une solution locale d’adaptation au dérèglement climatique et au manque d’eau en donnant une 2e vie aux eaux usées. Elle devient une piste pour pallier la rareté des ressources énergétiques et contribue ainsi à l’atténuation des changements climatiques. Plus encore, en récupérant l’azote et le phosphore des eaux usées, elle offre une alternative à l’épuisement des ressources minières.  

Moins consommatrice d’énergie, plus performante, la station d’épuration devient donc également plus rentable.

Quelles sont les nouveautés technologiques ? Pourquoi et comment les mettre en place ?

Avec l’éclairage de collectivités pionnières, de techniciens et de chercheurs, venez-vous informer et débattre. 

Publié par Hervé CHUZEVILLE le 06/06/16 à 10:11 (Modifié par Hakim MBAREK le 25/06/19 à 11:59)
Catégories : Auvergne-Rhône-Alpes

2033. Musée des Confluences

Publié par Hervé CHUZEVILLE le 06/06/16 à 10:11 (Modifié par Hakim MBAREK le 29/06/16 à 16:33)

2034. Partenaire 1

Publié par Hervé CHUZEVILLE le 06/06/16 à 10:11

2035. Partenaire 1

Publié par Hervé CHUZEVILLE le 06/06/16 à 10:11

2036. Accueil café

 

Publié par Hervé CHUZEVILLE le 06/06/16 à 10:11 (Modifié par Hakim MBAREK le 13/06/16 à 15:20)
Catégories : A la Une

2037. Ouverture de la journée

 

Publié par Hervé CHUZEVILLE le 06/06/16 à 10:11 (Modifié par Hakim MBAREK le 16/06/16 à 15:44)
Catégories : A la Une

2038. 50 ans d'assainissement : de l'épuration des eaux usées à leur valorisation

 

Publié par Hervé CHUZEVILLE le 06/06/16 à 10:11 (Modifié par Hakim MBAREK le 13/06/16 à 16:02)

2039. Configuration site

Publié par Hervé CHUZEVILLE le 16/06/17 à 13:47 (Modifié par Hakim MBAREK le 03/07/17 à 18:04)
Catégories : Cookies

2040. Le nouveau Rhône arrive - Un atout pour vos territoires !

Le fleuve Rhône regagne en qualité. La pollution domestique est désormais maîtrisée. La lutte contre les toxiques est en bonne voie.

Plus propre, le Rhône redevient aussi par endroit plus naturel. Depuis 200 ans, pour fournir de l’électricité et permettre la navigation, il a renoncé à certains de ses plus beaux tronçons. Aujourd’hui, ils revivent.  Car le Rhône fait l’objet d’un grand programme de restauration depuis 20 ans pour élargir son lit, recreuser ses lônes, redevenir vif et courant, redonner place à sa biodiversité, sans remettre en cause navigation et production d’électricité.

C’est déjà visible sur le Haut Rhône à Belley, Brégnier-Cordon et Chautagne, à l’amont de Lyon sur le site de Miribel-Jonage, à Péage de Roussillon entre Isère et Ardèche, à Montélimar ou encore à Donzère Mondragon à la limite Drôme-Vaucluse.

Villes et les villages riverains regardent ainsi leur fleuve avec fierté et plaisir. Certains en font un véritable atout pour la qualité de vie, le développement économique local et l’attractivité de leur territoire.

La renaissance du fleuve Rhône... Parlons-en !

Publié par Hervé CHUZEVILLE le 16/06/17 à 13:47 (Modifié par Hakim MBAREK le 07/05/18 à 18:02)
Catégories : Auvergne-Rhône-Alpes

2041. Astek Grenoble

Publié par Hervé CHUZEVILLE le 16/06/17 à 13:47

2042. Partenaire 1

Publié par Hervé CHUZEVILLE le 16/06/17 à 13:47

2043. Partenaire 1

Publié par Hervé CHUZEVILLE le 16/06/17 à 13:47

2044. Accueil café

Publié par Hervé CHUZEVILLE le 16/06/17 à 13:47 (Modifié par Hakim MBAREK le 26/06/17 à 13:42)
Catégories : A la Une

2045. Intervenant 3

Description intervenant

Iamque lituis cladium concrepantibus internarum non celate ut antea turbidum saeviebat ingenium a veri consideratione detortum et nullo inpositorum vel conpositorum fidem sollemniter inquirente nec discernente a societate noxiorum insontes velut exturbatum e iudiciis fas omne discessit, et causarum legitima silente defensione carnifex rapinarum sequester et obductio capitum et bonorum ubique multatio versabatur per orientales provincias, quas recensere puto nunc oportunum absque Mesopotamia digesta, cum bella Parthica dicerentur, et Aegypto, quam necessario aliud reieci ad tempus.

Publié par Hervé CHUZEVILLE le 16/06/17 à 13:47

2046. Intervenant 1

Description intervenant

Iamque lituis cladium concrepantibus internarum non celate ut antea turbidum saeviebat ingenium a veri consideratione detortum et nullo inpositorum vel conpositorum fidem sollemniter inquirente nec discernente a societate noxiorum insontes velut exturbatum e iudiciis fas omne discessit, et causarum legitima silente defensione carnifex rapinarum sequester et obductio capitum et bonorum ubique multatio versabatur per orientales provincias, quas recensere puto nunc oportunum absque Mesopotamia digesta, cum bella Parthica dicerentur, et Aegypto, quam necessario aliud reieci ad tempus.

Publié par Hervé CHUZEVILLE le 16/06/17 à 13:47

2047. Intervenant 2

Description intervenant

Iamque lituis cladium concrepantibus internarum non celate ut antea turbidum saeviebat ingenium a veri consideratione detortum et nullo inpositorum vel conpositorum fidem sollemniter inquirente nec discernente a societate noxiorum insontes velut exturbatum e iudiciis fas omne discessit, et causarum legitima silente defensione carnifex rapinarum sequester et obductio capitum et bonorum ubique multatio versabatur per orientales provincias, quas recensere puto nunc oportunum absque Mesopotamia digesta, cum bella Parthica dicerentur, et Aegypto, quam necessario aliud reieci ad tempus.

Publié par Hervé CHUZEVILLE le 16/06/17 à 13:47

2048. Intervenant 4

Description intervenant

Iamque lituis cladium concrepantibus internarum non celate ut antea turbidum saeviebat ingenium a veri consideratione detortum et nullo inpositorum vel conpositorum fidem sollemniter inquirente nec discernente a societate noxiorum insontes velut exturbatum e iudiciis fas omne discessit, et causarum legitima silente defensione carnifex rapinarum sequester et obductio capitum et bonorum ubique multatio versabatur per orientales provincias, quas recensere puto nunc oportunum absque Mesopotamia digesta, cum bella Parthica dicerentur, et Aegypto, quam necessario aliud reieci ad tempus.

Publié par Hervé CHUZEVILLE le 16/06/17 à 13:47

2049. Ouverture de la journée

 

Publié par Hervé CHUZEVILLE le 16/06/17 à 13:47 (Modifié par Hakim MBAREK le 29/06/17 à 17:10)
Catégories : A la Une

2050. Intervenant 1

Description intervenant

Iamque lituis cladium concrepantibus internarum non celate ut antea turbidum saeviebat ingenium a veri consideratione detortum et nullo inpositorum vel conpositorum fidem sollemniter inquirente nec discernente a societate noxiorum insontes velut exturbatum e iudiciis fas omne discessit, et causarum legitima silente defensione carnifex rapinarum sequester et obductio capitum et bonorum ubique multatio versabatur per orientales provincias, quas recensere puto nunc oportunum absque Mesopotamia digesta, cum bella Parthica dicerentur, et Aegypto, quam necessario aliud reieci ad tempus.

Publié par Hervé CHUZEVILLE le 16/06/17 à 13:47