Résultats de recherche sur ""

  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +?
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +?
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +?
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +?
  • +
  • +
  • +?
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +?
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +?
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +?
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +?
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
  • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
  • +
  • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
  • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
  • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
    • +
  • +
    • +
  • +
  • +
    • +
    • +
    • +
  • +
    • +
    • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
    • +
  • +
  • +
  • +
  • +
    • +
    • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
    • +
    • +
    • +
  • +
    • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • +
  • ?
  • ?
Effacer

141. Accueil

Publié par administrateur technique (CPI) le 11/06/19 à 15:04 (Modifié par Hakim MBAREK le 03/07/19 à 16:08)
Catégories : A la Une

142. Eau et changement climatique - Une journée, des solutions

Evénement labellisé "Assises de l'eau"

Les assises de l'eau

Face au constat d’une vulnérabilité généralisée de nos territoires en proie au manque d’eau, aux inondations et autres aléas climatiques, la question n’est plus de savoir s’il faut agir, mais où, comment et quelles priorités se donner pour investir.
Les agences de l’eau et leurs comités de bassin proposent, via leurs plans d’adaptation au changement climatique, des mesures concrètes pour rendre les territoires résilients : restaurer les zones humides, décloisonner les rivières, diversifier les approvisionnements en eau, désimperméabiliser les sols, réutiliser les eaux usées traitées, réparer les fuites et mieux partager l’eau.

Les solutions techniques sont nombreuses !
Et pour vous, quelles stratégies d’adaptation sur vos territoires ?

Venez échanger, partager, débattre aux côtés d’élus, d’experts, de techniciens autour de tables-rondes, conférences et ateliers thématiques.

  

« C’est une réalité, le changement climatique est en train d’impacter nos vies. Si chacun fait son travail de pédagogue et de citoyen, si chacun devient influent et se comporte bien dans sa zone d’influence, alors, on doit pouvoir arriver à revenir à un régime d’utilisation de l’eau qui n’est pas contraignant et qui suffit à nos besoins ».

Jean-Louis Etienne - Grand témoin du colloque 

 

Publié par administrateur technique (CPI) le 18/05/18 à 13:51 (Modifié par Hakim MBAREK le 03/07/19 à 14:46)
Catégories : Auvergne-Rhône-Alpes

mercredi 03 juillet 2019
L'agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse publie son rapport d'activité 2018. Dernière année du 10ème programme, 2018 a vu la forte dynamique en faveur des économies d’eau se confirmer, tout comme la montée en puissance de la renaturation des milieux aquatiques.
lundi 01 juillet 2019
François de Rugy, ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, et Emmanuelle Wargon, secrétaire d’Etat auprès du ministre d’Etat, ministre de la transition écologique et solidaire, ont clôturé les assises de l’eau en présentant un pacte de 23 mesures pour faire face au dérèglement climatique qui affecte nos ressources en eau.
vendredi 28 juin 2019
De nombreuses actions menées ces dernières années ont significativement contribué à améliorer l’état de santé des eaux du bassin Rhône-Méditerranée. C’est notamment le cas de la mise en conformité de notre parc de stations d’épuration, mais aussi des économies d’eau ou encore des travaux visant à redonner un fonctionnement naturel aux rivières aménagées. Ces avancées pour l’eau sont détaillées dans le bilan à mi-parcours du SDAGE , adopté par le comité de bassin Rhône-Méditerranée, le 28 juin 2019, sous la présidence de Martial Saddier, député.

146. La station d'épuration du futur, maillon de l'économie circulaire

La station d’épuration est en pleine mutation. Véritable usine de valorisation des eaux traitées, productrice d’énergie, de matières premières, et d’eau recyclée de qualité pour arroser les espaces verts et les golfs ou irriguer les cultures, elle entre dans l’ère de l’économie circulaire.

Elle apporte une solution locale d’adaptation au dérèglement climatique et au manque d’eau en donnant une 2e vie aux eaux usées. Elle devient une piste pour pallier la rareté des ressources énergétiques et contribue ainsi à l’atténuation des changements climatiques. Plus encore, en récupérant l’azote et le phosphore des eaux usées, elle offre une alternative à l’épuisement des ressources minières.  

Moins consommatrice d’énergie, plus performante, la station d’épuration devient donc également plus rentable.

Quelles sont les nouveautés technologiques ? Pourquoi et comment les mettre en place ?

Avec l’éclairage de collectivités pionnières, de techniciens et de chercheurs, venez-vous informer et débattre. 

Publié par Hervé CHUZEVILLE le 06/06/16 à 10:11 (Modifié par Hakim MBAREK le 25/06/19 à 11:59)
Catégories : Auvergne-Rhône-Alpes

147. Musée des Confluences

Publié par Hakim MBAREK le 25/06/19 à 11:59

148. Christophe Aubert

Issu de formations pluridisciplinaires en gestion des milieux naturels et aménagement de l’espace rural, Christophe Aubert intègre en 2000 le Conservatoire d’espaces naturels d’Aquitaine afin d’y développer et de coordonner les programmes régionaux. En 2009, il devient directeur du Conservatoire d’espaces naturels de Franche-Comté, qui gère en partenariat et concertation 120 sites sur 2 000 hectares. A partir de 2012, avec le soutien de l’État, de l’Agence de l’eau et de la Région, le Conservatoire porte une « Animation Régionale en faveur des zones humides », qui évoluera ensuite en « Pôle milieux humides Bourgogne-Franche-Comté » en coordination partagée avec son homologue bourguignon.

Depuis 2014, le Conservatoire, en partenariat avec cinq bénéficiaires associés, porte la coordination d’un vaste programme de réhabilitation fonctionnelle des milieux humides au travers d’un programme Life « tourbières du Jura ».

Publié par Hakim MBAREK le 25/06/19 à 11:33

149. Véronique Baude

Originaire de Grenoble, mariée et mère de trois enfants,Véronique Baude a suivi des études de droit public. Attachée territoriale, elle a exercé les fonctions de directrice de chef de cabinet du mairie de Divonne les Bains où elle s'est installée en 1992 puis de Gex (Ain). Elue maire adjointe à la mairie de Divonne les Bains en 2008, puis 1ère adjointe depuis 2017 en charge des affaires scolaires, du tourisme et de la citoyenneté, elle est élue conseillère départementale du canton de Gex aux côtés de Gérard Paoli en 2015. Elle est depuis vice-présidente du conseil départemental de l'Ain en charge du tourisme, du développement durable et du patrimoine naturel. Elle est également Vice Présidente de la Régie Départementale Naturain (gestionnaire du Parc des Oiseaux de Villars les Dombes) et du comité Départemental du Tourisme. Elle préside la commission locale d'information de la centrale nucléaire du Bugey à Saint Vulbas et la marque Territoriale Montagne du Jura.

Publié par Hakim MBAREK le 25/06/19 à 10:38

150. Agnès Langevine

Engagée pour la défense de l'environnement et les droits des femmes, Agnès Langevine est élue fin 2015 au Conseil Régional Occitanie et devient Vice-Présidente en charge de la Transition écologique et énergétique, la Biodiversité, l’économie circulaire et les Déchets.

Présidente de la commission de la transition écologique et énergétique de l’association des Régions de France, elle siège au comité national de la Biodiversité et copilote  la commission spécialisée «  Politiques de la Biodiversité et Territoires ». Elle siège également au comité de Bassin Rhône-Méditerranée.

Elle agit pour faire de nos territoires des laboratoires de solutions concrètes pour stopper l'effondrement de la biodiversité et préserver nos ressources dont celles en eau. Elle fait de la mobilisation des acteurs (société civile, collectivités, entreprises, scientifiques, parcs et réserves naturelles...) le cœur des politiques publiques impulsées en Occitanie. Compétentes en matière d'aménagement du territoire, les collectivités régionales ont la responsabilité de construire des territoires plus résilients face aux aléas du changement climatique.

Hot spot de biodiversité, des Pyrénées à la Méditerranée, la Région doit faire face à une importante pression démographique et son lot d'artificialisation des sols.  Préserver notre biodiversité, c’est préserver notre santé, notre alimentation, nos paysages, ainsi que de nombreux emplois liés à l'agriculture, la pêche, le tourisme. C'est aussi et avant tout un engagement éthique.

Publié par Hakim MBAREK le 25/06/19 à 10:25

lundi 17 juin 2019
Notre littoral a-t-il besoin d'agriculture ? Pourquoi ? Quel est son avenir sur les sites du Conservatoire ?

154. Intervenant 2

Description intervenant

Iamque lituis cladium concrepantibus internarum non celate ut antea turbidum saeviebat ingenium a veri consideratione detortum et nullo inpositorum vel conpositorum fidem sollemniter inquirente nec discernente a societate noxiorum insontes velut exturbatum e iudiciis fas omne discessit, et causarum legitima silente defensione carnifex rapinarum sequester et obductio capitum et bonorum ubique multatio versabatur per orientales provincias, quas recensere puto nunc oportunum absque Mesopotamia digesta, cum bella Parthica dicerentur, et Aegypto, quam necessario aliud reieci ad tempus.

Publié par administrateur technique (CPI) le 11/06/19 à 15:04

155. Intervenant 3

Description intervenant

Iamque lituis cladium concrepantibus internarum non celate ut antea turbidum saeviebat ingenium a veri consideratione detortum et nullo inpositorum vel conpositorum fidem sollemniter inquirente nec discernente a societate noxiorum insontes velut exturbatum e iudiciis fas omne discessit, et causarum legitima silente defensione carnifex rapinarum sequester et obductio capitum et bonorum ubique multatio versabatur per orientales provincias, quas recensere puto nunc oportunum absque Mesopotamia digesta, cum bella Parthica dicerentur, et Aegypto, quam necessario aliud reieci ad tempus.

Publié par administrateur technique (CPI) le 11/06/19 à 15:04

156. Intervenant 1

Description intervenant

Iamque lituis cladium concrepantibus internarum non celate ut antea turbidum saeviebat ingenium a veri consideratione detortum et nullo inpositorum vel conpositorum fidem sollemniter inquirente nec discernente a societate noxiorum insontes velut exturbatum e iudiciis fas omne discessit, et causarum legitima silente defensione carnifex rapinarum sequester et obductio capitum et bonorum ubique multatio versabatur per orientales provincias, quas recensere puto nunc oportunum absque Mesopotamia digesta, cum bella Parthica dicerentur, et Aegypto, quam necessario aliud reieci ad tempus.

Publié par administrateur technique (CPI) le 11/06/19 à 15:04

157. Intervenant 4

Description intervenant

Iamque lituis cladium concrepantibus internarum non celate ut antea turbidum saeviebat ingenium a veri consideratione detortum et nullo inpositorum vel conpositorum fidem sollemniter inquirente nec discernente a societate noxiorum insontes velut exturbatum e iudiciis fas omne discessit, et causarum legitima silente defensione carnifex rapinarum sequester et obductio capitum et bonorum ubique multatio versabatur per orientales provincias, quas recensere puto nunc oportunum absque Mesopotamia digesta, cum bella Parthica dicerentur, et Aegypto, quam necessario aliud reieci ad tempus.

Publié par administrateur technique (CPI) le 11/06/19 à 15:04

158. Intervenant 2

Description intervenant

Iamque lituis cladium concrepantibus internarum non celate ut antea turbidum saeviebat ingenium a veri consideratione detortum et nullo inpositorum vel conpositorum fidem sollemniter inquirente nec discernente a societate noxiorum insontes velut exturbatum e iudiciis fas omne discessit, et causarum legitima silente defensione carnifex rapinarum sequester et obductio capitum et bonorum ubique multatio versabatur per orientales provincias, quas recensere puto nunc oportunum absque Mesopotamia digesta, cum bella Parthica dicerentur, et Aegypto, quam necessario aliud reieci ad tempus.

Publié par administrateur technique (CPI) le 11/06/19 à 15:04

159. Intervenant 1

Description intervenant

Iamque lituis cladium concrepantibus internarum non celate ut antea turbidum saeviebat ingenium a veri consideratione detortum et nullo inpositorum vel conpositorum fidem sollemniter inquirente nec discernente a societate noxiorum insontes velut exturbatum e iudiciis fas omne discessit, et causarum legitima silente defensione carnifex rapinarum sequester et obductio capitum et bonorum ubique multatio versabatur per orientales provincias, quas recensere puto nunc oportunum absque Mesopotamia digesta, cum bella Parthica dicerentur, et Aegypto, quam necessario aliud reieci ad tempus.

Publié par administrateur technique (CPI) le 11/06/19 à 15:04

160. Intervenant 3

Description intervenant

Iamque lituis cladium concrepantibus internarum non celate ut antea turbidum saeviebat ingenium a veri consideratione detortum et nullo inpositorum vel conpositorum fidem sollemniter inquirente nec discernente a societate noxiorum insontes velut exturbatum e iudiciis fas omne discessit, et causarum legitima silente defensione carnifex rapinarum sequester et obductio capitum et bonorum ubique multatio versabatur per orientales provincias, quas recensere puto nunc oportunum absque Mesopotamia digesta, cum bella Parthica dicerentur, et Aegypto, quam necessario aliud reieci ad tempus.

Publié par administrateur technique (CPI) le 11/06/19 à 15:04