Sauvonsleau


Florence Arthaud
> jeudi 12 mars 2015

Florence Arthaud : fiancée de l'Atlantique, "mariée" à la Méditerranée

Bourlingueuse infatigable dans sa jeunesse, Florence Arthaud s'était définitivement installée à Marseille il y a 15 ans, dans un quartier authentique

"Le diable n'a pas voulu de moi, ce n'était pas mon jour." Fin 2011, Florence Arthaud aurait pu périr en mer. Seule, avec son chat, sur son L'argade II, elle était passée par-dessus bord en pleine nuit, au large du cap corse.

Par miracle, elle avait son téléphone étanche autour du cou, par miracle, il y avait du réseau, par miracle, sa mère, à Paris, avait répondu à son coup de fil. Géolocalisée, "Flo" avait été hélitreuillée, s'était requinquée quelques heures à l'hôpital de Bastia et avait, comme si de rien n'était, repris la barre de son bateau à la coque rose, où son compagnon à poil l'attendait sagement.

Au terme de cet éniène voyage en solitaire, elle était rentrée directement à Marseille. Tout naturellement. Et avait repris petit à petit sa vie à la Madrague de Montredon. Tout au bout de la rade Sud, où pêcheurs, commerçants et riverains appréciaient sa présence, sa gentillesse, son humilité."J'aurais pu m'installer à Malmousque, au Roucas Blanc, mais je me serais retrouvée au milieu de tous les "bobos", je pense que ça ne m'aurait pas plu. Dans mon quartier, il y a encore des gens authentiques", racontait-elle alors...

 

>> Lire l'article complet sur LaProvence.com

Mots-clés :