Version imprimable Lien
De gauche à droite: Christophe Gualtieri, Coop de France Alpes Méditerranée ; Jean-Paul Durandeux, Coop de France Languedoc Roussillon ;  Gérard Rodange, Coop de France Rhône-Alpes Auvergne ; Xavier Eudes, Agence de l’eau.
> lundi 02 mars 2015

Les coopératives agricoles et l’agence de l’eau s’engagent pour protéger l’eau

Les représentants des 5 fédérations régionales des coopératives agricoles des bassins Rhône-Méditerranée et Corse et l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse ont signé, le 19 février 2015 à Tain l’Hermitage (26) , un accord-cadre (2015-2018) de partenariat pour l’eau. A cette occasion, la coopérative Cooptain, qui accueillait la signature de l’accord-cadre, a inauguré sa plateforme de traitement des effluents phytosanitaires.

Le monde agricole change sa relation avec l’eau. En témoigne le triplement des aides que l’agence de l’eau a apporté aux agriculteurs de 2009 à 2013, passant de 7 à 20 millions d’euros par an. Les acteurs des filières agricoles sont en première ligne pour le portage de projets ciblés sur la protection des captages d’eau potable, la prévention des pollutions diffuses et ponctuelles par les pesticides et les économies d’eau.

Un partenariat pour valoriser les pratiques agricoles qui protègent l’eau

40 % des territoires de Rhône-Méditerranée et de Corse souffrent de pénurie chronique en eau et plus de 200 captages sont prioritaires pour la restauration de la qualité de l’eau potable. Le partenariat entre le réseau coopératif et l’agence de l’eau a pour objectif d’amplifier et d’organiser l’implication des coopératives dans la gestion de l’eau sur les bassins Rhône Méditerranée et Corse. Il va ainsi renforcer le développement et la valorisation des pratiques agricoles compatibles avec la protection de l’eau tout en garantissant le maintien du revenu agricole à court et moyen termes.

« Les coopératives agricoles conseillent et accompagnent les agriculteurs dans leurs changements de pratique. Elles leur proposent des solutions agro-écologiques efficaces et assurent le lien avec les filières économiques. Elles peuvent ainsi contribuer à limiter l’impact sur la ressource en eau » explique Gérard Rodange, président de Coop de France Rhône-Alpes Auvergne. « A travers ce partenariat, nos fédérations s’engagent à coordonner les actions des coopératives en direction de leurs associés coopérateurs. Nous pourrons par exemple sensibiliser les élus ou les salariés des coopératives aux enjeux de la gestion de l’eau, favoriser l’implication des coopératives locales dans les comités de pilotage des captages ou les accompagner dans la mise en oeuvre d’opérations pilotes ».

L’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse incite les agriculteurs à s’engager encore plus nombreux dans des initiatives en faveur de l’eau. Elle financera jusqu’à 1 M€ les actions d’animation prévues à l’accordcadre, et plus largement, jusqu’à 14 M€, pour les actions mises en place par les agriculteurs comme les investissements et les changements de pratiques plus économes en intrants, qui découleront des opérations d’animation.

« Depuis quelques années, le monde agricole se mobilise fortement pour protéger l’eau. En 5 ans, l’agence de l’eau a triplé le montant de ses aides aux agriculteurs engagés dans des actions de réduction des pollutions comme la protection des captages d’eau potable, la réalisation d’aires de lavages des pulvérisateurs, la conversion à l’agriculture biologique ou dans des projets d’économies d’eau. Les premiers résultats obtenus montrent qu’il est possible de changer ses pratiques tout en restant compétitifs. Aussi l’agence de l’eau est plus que jamais aux côtés des agriculteurs pour les aider à poursuivre leurs efforts » déclare Martin Guespereau, directeur général de l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse.

Une nouvelle aire de traitement des effluents phytosanitaires à Tain l’Hermitage

COOPTAIN a inauguré une station collective de traitement des effluents phytosanitaires. La gestion des effluents phytosanitaires mise en place par la coopérative COOPTAIN repose sur un réseau de plates-formes de remplissage et lavage de pulvérisateurs situées sur les exploitations agricoles et sur une installation unique de traitement, équipée du système de traitement Phytopur®, située sur le site de la coopérative. Ce service est proposé à l’ensemble des exploitations agricoles de la zone d’activité de la coopérative et à ce jour une trentaine d’exploitations ont déjà contractualisé. Cette gestion collective permet de disposer d’un système simple, peu contraignant et de mutualiser les coûts de traitement.


Lire aussi...

> MERCREDI 04 SEPTEMBRE 2019
Agence de l’eau et chambre d'agriculture signent un contrat pour une gestion durable de l’eau, des milieux aquatiques et de l’agriculture.
> VENDREDI 23 AOÛT 2019
L'action de l'ONG MPA Coopération visant à sécuriser en eau potable des dispensaires et des écoles en milieu rural au Sénégal.