Version imprimable Lien
OIEAU
> vendredi 21 janvier 2022

Eau et Solidarités Internationales : 13 projets sélectionnés

Dans le cadre de l'appel à projets "Eau et solidarités internationales", les 6 agences de l'eau ont sélectionné 13 projets pour l'accès à l'eau potable et à l'assainissement. Ils se déploient sur les bassins de l’Ouémé (Bénin), du Mono (Togo), du Nil (RDC), du Stung Sen (Cambodge), du Bandama (Côte d’Ivoire), du Fleuve Sénégal (Mauritanie et Sénégal), du Mouhoun et du Nakanbé (Burkina Faso), du Nam Sa (Laos), de la Sanaga (Cameroun), du lac Itasy (Madagascar) et dans la région des Niayes (Sénégal).

Les six agences de l’eau françaises ont lancé en janvier 2021, de façon inédite, un appel à projets commun, concernant l’accès durable à l’eau, à l’assainissement et à l’hygiène pour des populations défavorisées de pays en cours de développement. 

Cet appel à projets visait à soutenir des programmes d’actions portés par des collectivités ou des associations de solidarités internationales sur des territoires où les agences entretiennent des partenariats institutionnels pour la Gestion Intégrée des Ressources en Eau.


Un dispositif inédit au service de la réduction des inégalités d’accès à l’eau potable et à l’assainissement dans le monde

Cet appel à projets visait pour la première fois à mutualiser les ressources financières des 6 agences de l’eau : Adour-Garonne, Artois-Picardie, Loire-Bretagne, Rhin-Meuse, Rhône Méditerranée Corse et Seine-Normandie, avec comme objectif de faire émerger des projets de solidarité sur certains territoires de coopérations institutionnelles.

L’enveloppe totale mutualisée disponible atteignant 2 millions d’euros.

Cette enveloppe s’ajoutant aux aides mobilisées par les agences dans le cadre de la loi Oudin Santini et de leur politique de coopération internationale que cette loi leur permet de porter sur les enjeux de l’eau et de l’assainissement.

En 2021, les agences de l’eau ont ainsi mobilisé 18,2 millions d’euros d’aide publique au développement au bénéfice de la solidarité internationale.

13 projets lauréats bénéficient d’un soutien financier des agences de l’eau au Benin, Togo, RDC, Cambodge, Côte d'Ivoire, Mauritanie, Sénégal, Burkina Faso, Laos, Cameroun et Madagascar. 

Sur ces 13 projets, 5 ont sollicité la participation financière d’une collectivité territoriale de France Métropolitaine et 1 sera directement mis en œuvre dans le cadre d’une coopération décentralisée. Au total, la participation financière des collectivités territoriales représente 420 000 €, soit un apport supplémentaire de 20% à l’enveloppe financière allouée par les agences.

> Télécharger le communiqué de presse