Version imprimable Lien
infographie CDA 3
> mardi 07 décembre 2021

Le chiffre : 123,4 millions d’euros investis par l’agence de l’eau au 3ème trimestre 2021

Au 3ème trimestre de l’année 2021, l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse a soutenu 1 470 projets portés par les collectivités, entreprises, agriculteurs et associations pour améliorer la qualité des eaux et des milieux aquatiques, en Rhône-Méditerranée et Corse.

Les chiffres clés au 3ème trimestre 2021

dans les bassins Rhône-Méditerranée

et de Corse

  • 51 % des aides (63,2 M€) sont attribués à des opérations d’amélioration de l’assainissement et de l’eau potable portées par les collectivités, avec :

- 39,2 M€ pour réduire les rejets de pollution domestique, dont 27,2 M€ pour améliorer la collecte des eaux usées, notamment par temps de pluie (19,9 M€, dont 5,2 M€ pour déconnecter les eaux pluviales du réseau d’assainissement et les infiltrer), et 12 M€ pour les traiter, dont 2,7 M€ consacrés à l’hygiénisation des boues d’épuration préalablement à leur épandage, à titre de précaution dans le cadre de la crise sanitaire.
- 24 M€ octroyés à l’eau potable, dont 17,4 M€ pour réhabiliter ou renouveler les infrastructures (réseaux en particulier), dont 10,9 M€ pour les communes en zone de revitalisation rurale.

  • 26 % des aides (31,8 M€) bénéficient à la renaturation des milieux aquatiques, dont 13,7 M€ consacrés aux « paiements pour services environnementaux », 11,8 M€ pour améliorer la morphologie et la continuité des cours d’eau et 3,1 M€ pour l’animation territoriale.
  • 11 % des aides (13,9 M€) sont consacrées à la gestion quantitative de la ressource, dont 11,9 M€ pour économiser l’eau en modernisant les canaux d’irrigation (7,1 M€) et en évitant les fuites des réseaux d’eau potable (4,8 M€).
  • 7 % des aides (8,5 M€) contribuent à réduire les pollutions agricoles, dont 4,7 M€ attribuée à l'Agence de services et de paiement (ASP) et 0,2 M€ à l’Office du Développement Agricole et Rural de Corse (ODARC) pour le versement d’aides directes aux agriculteurs qui modifient leurs pratiques (conversion à l’agriculture biologique notamment) et 2,8 M€ pour des « Paiements pour Services Environnementaux », rémunérations versées sur des territoires volontaires à des agriculteurs qui mettent en œuvre des pratiques favorables à la ressource en eau potable et à la biodiversité.
  • Les derniers 5% des aides (6 M€) vont respectivement à l’amélioration des connaissances et la communication (2,5 M€), la réduction des pollutions industrielles (2,1 M€) et la solidarité internationale (1,4 M€).

______________________________________________________________

64,7 M€

C’est le montant total des aides attribuées par l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse au titre du plan relance, pour les années 2020 et 2021.
88 opérations représentant 157,1 M€ de travaux ont ainsi été soutenues dans les domaines de l’eau potable (35,4 M€), de l’assainissement (26,8 M€), et en faveur de la préservation et de la restauration des milieux aquatiques et de la biodiversité (2,5 M€).
Pour rappel, les agences de l’eau ont été destinataires d’une enveloppe nationale de 260 millions d’euros de crédits d’Etat pour mobiliser les territoires dans le cadre du plan de relance qui s’achève. L’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse a reçu une dotation financière de 65 millions d’euros, qui est venue s’ajouter aux recettes qu’elle perçoit par les redevances, et qu’elle a donc redistribuée.

 > Téléchargez le communiqué de presse