Version imprimable Lien
Réfection de tuyaux - Belfort
> jeudi 04 avril 2019

Belfort : des réseaux d’eau potable plus performants

L’agglomération de Belfort a conduit, sur cinq ans, un vaste chantier de réfection des réseaux d’eau potable. Cette opération, soutenue par l’agence de l’eau dans le cadre d’un contrat d’agglomération, a permis de passer d’un rendement de 68 à 81 %. Une amélioration bénéfique pour économiser l’eau sur ce bassin déficitaire.

Composée de 53 communes, l’agglomération du Grand Belfort est située en grande partie sur le bassin versant de la Savoureuse, ressource fragile et en déficit quantitatif, couverte récemment par un Schéma d’aménagement et de gestion des eaux. Chaque année, elle est obligée d’acheter de l’eau à l’agglomération du Pays de Montbéliard. Le territoire connaît par ailleurs des intempéries contrastées : l’an dernier, il a cumulé une crue proche de la cinquantennale et une sécheresse marquée. Une étude réalisée en 2012 sur l’état des réseaux d’eau potable a révélé que le rendement n’était que de 68 %.

Face à ce constat, un vaste plan d’action a été déployé de 2013 à 2018. "Nous avons opéré à la fois au niveau curatif et préventif, détaille Antoine Burrier, directeur eau et environnement de Grand Belfort Communauté d’Agglomération. Nous avons d’abord réalisé une étude de gestion patrimoniale sur les 600 kilomètres que compte le réseau pour identifier les tronçons à renouveler en priorité, puis mené d’ambitieux travaux en changeant plus de 4 kilomètres par an, soit deux fois plus de linéaires que précédemment. Autre levier : l’installation de 718 prélocalisateurs, qui écoutent en temps réel l’activité des tuyaux et envoient des alertes permettant d’intervenir rapidement et limiter les pertes en eau, ainsi que l’équipement en télégestion de 56 compteurs de sectorisation qui donnent la courbe des débits en temps réel".

900 000 m3 : le volume d’eau économisé grâce aux travaux

Une enveloppe de 6 millions d’euros a été consacrée à ces travaux, financée en partie par l’agence de l’eau dans le cadre du contrat d’agglomération 2015-2018. Pour améliorer encore le suivi, une cellule "performance réseau", composée de trois agents en veille permanente, a été créée. Grâce à ces actions, le rendement des réseaux est passé à 81 % en 2017.



Lire aussi...

> MERCREDI 07 AOÛT 2019
Le 3 juillet dernier à Lyon, le jury des Trophées Novatech a récompensé trois opérations et stratégi
> MERCREDI 03 JUILLET 2019
44 signataires et 97,4 millions d'euros d'investissements.
> VENDREDI 07 JUIN 2019
Après deux années de travaux, de nouvelles espèces se sont installées dans la réserve naturelle de l'Île du Girard.
> MERCREDI 29 MAI 2019
Les élus ont inauguré les travaux réalisés en 2018 sur le Foron de Taninges.