Version imprimable Lien
Les partenaires de Arve Pure
> vendredi 26 octobre 2018

Arve Pure 2018 : 750 000 € d’équipements pour protéger l'environnement

Le lundi 22 octobre, la Communauté de communes Pays du Mont-Blanc, l’agence de l’eau, le SM3A - Syndicat Mixte d’Aménagement de l’Arve et de ses affluents – et le Syndicat National du Décolletage (SNDEC) se sont donné rendez-vous à Passy, dans l’entreprise Société Alpes Transport (SAT) pour visiter les installations financées dans le cadre du programme Arve Pure 2018.

Cette opération collective a pour objectif de limiter les rejets de micropolluants et pollutions diffuses (métaux, hydrocarbures, solvants, pesticides) dans l’eau (réseaux d’assainissement et milieux aquatiques). La communauté de communes Pays du Mont-Blanc avait rejoint en 2016 le partenariat initié en 2015 entre l’agence de l’eau, le SNDEC, 4 communautés de communes voisines (Annemasse Agglo, Pays Rochois, Faucigny Glières et Cluses Arve et Montagnes) et le SM3A.


27 entreprises diagnostiquées et près de 650 000 euros d’investissement des entreprises pour préserver l’eau

Concrètement, le programme environnemental Arve Pure 2018 a permis à des entreprises du territoire de bénéficier d’un soutien technique et financier en matière d’investissement lié à la protection de l’environnement. Elles ont pu obtenir 40 à 60 % de financements pour réaliser des études ou conduire des travaux de modernisation ou de mise en conformité d’installation. Par exemple : fontaine de dégraissage, machine de nettoyage d’outils de peinture, séparation des réseaux eaux usées / eaux pluviales, bacs de rétention, systèmes de prétraitement…
Une technicienne de la commune de Passy était missionnée pour réaliser gratuitement un diagnostic pour identifier les impacts et les actions à réaliser, ou simplement pour donner des conseils de bonnes pratiques. 27 entreprises du territoire ont bénéficié de cette visite.
Au total, 8 entreprises ont profité de subventions par l’intermédiaire de la CCPMB et du SNDEC. Ce sont 327 000 € d’aides qui ont été versées par l’agence de l’eau pour 653 000 € d’investissements.


L’exemple de l’entreprise Société Alpes Transports : prévenir au maximum les rejets polluants

Dans le cadre de l’opération Arve Pure 2018, l’entreprise visitée – Société Alpes Transports (SAT) – spécialisée dans le transport en autocar, est en train de réaliser d’importants travaux qui consistent à :

  • couvrir l’aire de distribution des carburants et y réaliser une dalle étanche pour éviter les rejets accidentels,
  • créer une aire pour le lavage extérieur des autocars avec portique et une aire de nettoyage couverte pour diminuer les quantités d’eau consommées et traiter les rejets des eaux sales,
  • refaire tous les réseaux avec séparation eaux pluviales – eau usées domestiques – eau usées non domestiques.


"Malgré le montant des investissements nécessaires, nous sommes fiers de contribuer à notre niveau à la préservation de l’environnement tout en offrant de meilleures conditions de travail à notre personnel", explique Vincent Pellenard, Directeur de la SAT.

 

ARVE PURE 2018 : au total, 10,5 M€ versés par l’agence de l’eau dans la vallée de l’Arve, pour aider les entreprises à réduire leurs rejets

Sous le pilotage du SM3A, 7 collectivités sont aujourd'hui engagées dans l’opération, de Chamonix à Annemasse. Un travail considérable a été conduit depuis 2015 par la réalisation de près de 500 diagnostics de sites. 153 entreprises ont investi dans des travaux pour réduire leurs rejets polluants, représentant plus de 10 millions d’euros d’aides financières.

Des efforts de longue haleine qui se mesurent dans les stations d’épuration et dans l’Arve puisque les pollutions métalliques ont été fortement réduites. Ces efforts restent cependant à poursuivre, vu d’une part la densité du tissu économique et des activités humaines susceptibles de rejeter des polluants, et d’autre part les problématiques en constante évolution sur les micropolluants.