Version imprimable Lien
Terre seche
> vendredi 25 avril 2014

Sécheresse en Languedoc-Roussillon : vivement une vraie pluie !

De Montpellier à Perpignan, le littoral régional est en situation de forte sécheresse. On va devoir économiser l’eau.

Vendres, dans la plaine littorale près de Béziers. On n’est pas ici sur des coteaux arides mais au milieu de terres limoneuses et fraîches. Pourtant, les blés d’Alain Serrano sont déjà jaunes. "Ils ont cette couleur généralement fin mai sauf que là, il n’y a pas de grain dans les épis. Les fleurs ont séché. Elles n’ont pas fructifié", explique le propriétaire du domaine de la Pasquière.

 

Alain Serrano cultive 700 hectares de céréales, essentiellement en fermage, majoritairement du blé dur. Si la précédente récolte avait été notablement bonne avec un rendement moyen de 52 quintaux à l’hectare, il sait déjà que, cette année, il n’atteindra pas les 30.

 

Montpellier, Béziers et Narbonne

La raison ? La forte sécheresse qui affecte toute la bande côtière du Vidourle jusqu’à Perpignan et atteint son paroxysme dans l’Hérault. "Il n’y a pas eu de recharge satisfaisante des nappes cette année. Alors qu’on ne cessait de s’inonder en Bretagne et dans le Var, ici nous passions entre les gouttes. Nous avons accumulé les déficits de précipitations mois après mois. De septembre à mars, la pluviométrie normale est de 600 mm. On est entre 250 et 300", analyse Roland Mazurie, chef du centre Météo France de Montpellier.

 

>> Lire l'article complet sur midilibre.fr

Mots-clés :

Lire aussi...

> MERCREDI 27 NOVEMBRE 2019
Un accord-cadre entre l’agence de l’eau et l’enseignement agricole.
> LUNDI 21 OCTOBRE 2019
L'ouvrage permet de convertir au goutte-à-goutte 800 hectares de terres irriguées gravitairement.