Version imprimable Lien
DSC 0336
> mardi 12 novembre 2013

Des nurseries pour les poissons

Le projet Nappex, refuge pour les jeunes poissons, prend vie dans les ports de Méditerranée.

Plus vraiment larves, pas encore poissons, les «post-larves» ne mesurent que quelques centimètres. Nés au large, ces futurs bars, rougets et autres sars regagnent le milieu côtier pour s’y développer dans de tout petits fonds côtiers. Ou du moins tentent de le faire puisque 95 % d’entre eux mourront, victimes de prédateurs ! «Nous ne savons pas encore dans quelle proportion mais la destruction des habitats marins est certainement l’une des causes de ce phénomène. Devant un quai droit, ces mini-poissons ont beaucoup plus de risques de se faire manger que cachés dans les rochers…», commente Gilles Lecaillon, président d’Ecocean. Cette société est le porteur du projet Nappex (nurseries artificielles pour des ports exemplaires), soutenu par l’agence de l’eau (70 %) et le conseil général de l’Hérault (10 %), qui consiste à installer des doubles cages en acier sur des digues plates, véritables refuges pour ces post-larves qui y trouveront nourriture et abri. Six ports en sont ainsi équipés. A l’issue du projet, en décembre 2014, il s’agira d’estimer le gain écologique mais aussi économique d’une telle démarche.

Mots-clés :

Lire aussi...