Version imprimable Lien
Rapport SIPIBEL
> lundi 13 mars 2017

Effluents hospitaliers et stations d’épuration urbaines : résultats de quatre années de suivi, d'études et de recherches sur SIPIBEL

SIPIBEL : le site pilote de Bellecombe (Haute-Savoie).

Situé sur le département de la Haute-Savoie, à proximité de la frontière suisse, le site pilote de Bellecombe – SIPIBEL - est composé du Centre Hospitalier Alpes Léman (CHAL) mis en service en février 2012, de la station d’épuration de Bellecombe (STEP), avec deux filières de traitement distinctes permettant d'isoler l’effluent hospitalier, et d'un milieu récepteur, la rivière Arve, qui alimente une partie des ressources en eau de la population du bassin genevois.

L'ORIGINE DU PROJET

  • Une opportunité d’étude, grâce à la configuration particulière du site et à une obligation réglementaire à titre expérimental.
  • La mobilisation d’un réseau regroupant acteurs du territoire, équipes de recherche, industriels et partenaires institutionnels, permettant des actions pluridisciplinaires.
  • La construction d’une problématique : l’étude de la caractérisation, de la traitabilité et des impacts des effluents hospitaliers en station d’épuration urbaine.

LES RÉSULTATS
L’observatoire SIPIBEL a permis un suivi fin et novateur des effluents urbains et hospitaliers de la STEP de Bellecombe et de leurs impacts sur le milieu, au travers de 40 campagnes de prélèvements menées entre février 2011 et décembre 2015 et plus de 130 paramètres mesurés.La synthèse SIPIBEL valorise les résultats et les enseignements de ces quatre années de suivi, d'études et de recherches, notamment avec les éclairages suivants :

  • La majorité du flux de résidus de médicaments et détergents provient des apports diffus
  • L’effluent hospitalier présente certaines spécificités et mérite une attention particulière
  • Les boues des bassins de la filière hôpital ont tendance à s’enrichir en gènes de résistance
  • Le traitement de la STEP est efficace... mais n’élimine pas tous les polluants
  • Traiter séparément l’effluent hospitalier n’est pas la solution appropriée
  • Des traces de résidus de médicaments sont retrouvées dans l’Arve et dans la nappe du Genevois
  • Des avancées sur différents axes de connaissance : modélisation, traitement complémentaire, devenir des micropolluants dans les boues, indicateurs de pollution et potentialités de réduction à la source.

>> Téléchargez la synthèse SIPIBEL 2011-2015
>> Consultez le rapport complet

Les résultats, détaillés dans la synthèse, seront présentés lors de la 6ème conférence Eau et Santé le lundi 20 mars 2017 à Lyon.

À propos de la 6e Conférence Eau et Santé
« Réduire les rejets de micropolluants liés aux pratiques de soins : quels leviers possibles ? »

Organisée, depuis 2006, par le Graie, l’ASTEE et la Métropole de Lyon, cette conférence aura lieu lundi 20 mars 2017 à l’École Rockefeller - Lyon  8e, en partenariat avec les Hospices Civils de Lyon.

L'objectif de cette journée est d'échanger, d’apporter des réponses, de développer des synergies entre les porteurs de politiques publiques dans les domaines de la Santé et de l’Eau. Partagerdes connaissances et expériences : des leviers et stratégies d’action, de l’évolution des pratiques à la source au traitement en stations d’épuration.Les intervenants amèneront le cadre et l’état des connaissances sur les médicaments, les détergents et les biocides dans l'environnement et présenteront des plans d’actions à différentes échelles : du plan national aux démarches territoriales. Conférences, temps d'échanges et posters se succèderont pour une rencontre riche en enseignements.

>> Plus d'information sur la conférence : www.sipibel.org

 

Mots-clés : GRAIE

Lire aussi...

> JEUDI 21 SEPTEMBRE 2017
Le contrat va permettre de lancer des travaux opérationnels relatifs à la gestion des rivières et de l’eau du bassin versant.
> JEUDI 24 AOÛT 2017
Pascal Bonnetain, président du syndicat mixte EPTB Ardèche Claire commente la saison estivale 2017.
> VENDREDI 11 AOÛT 2017
Une démarche participative pour déterminer un plan d'actions.
> MARDI 11 JUILLET 2017
Un film court réalisé par Axel Falguier pour le Parc Naturel Régional du Haut-Jura.