Version imprimable Lien
Partager sur Facebook (nouvelle fenêtre) Partager sur Twitter (nouvelle fenêtre) Partager sur LinkedIn (nouvelle fenêtre) Partager sur Google+ (nouvelle fenêtre) Partager par email (nouvelle fenêtre)
> vendredi 13 juin 2014

Consommation d'eau : le Pays de Gex déploie la télérelève

Située dans l’Ain à la frontière suisse à deux pas de Genève, la Communauté de Communes du Pays de Gex (CCPG) créée en 1996 regroupe 27 communes sur un territoire de plus de 80 000 habitants qui présente, en raison de sa proximité avec la Suisse, une démographie en forte croissance.

La gestion de l’eau et de l’assainissement est une compétence de la Collectivité depuis sa création. Elle a pour mission de superviser le bon fonctionnement de la production, du transport et de la distribution d’eau potable ainsi que la collecte et le traitement des eaux usées. Les infrastructures dédiées à ces services sont exploitées par deux sociétés fermières depuis 2006 et pour une durée de 12 ans.

 

La CCPG, pionnière du déploiement du télérelevé

Aujourd’hui, la CCPG est la 1ère collectivité publique de France à procéder au télérelevé des compteurs d’eau avec le changement de 30 000 compteurs d’eau sur une durée de trois ans dans le Pays de Gex. La CCPG se positionne donc en tant que pionnière pour le déploiement d’applications concrètes autour du concept de « ville intelligente ».  Pour ce déploiement de compteurs intelligents, la CCPG a fait appel au consortium d’entreprises françaises innovantes SIGFOX-Connit-Smarteo Water, elle disposera du réseau de SIGFOX pendant 12 ans.

 

L’expansion démographique du territoire portera le nombre de compteurs à 45 000 d’ici 12 ans. Le marché s’accompagnera de la sectorisation du réseau et du déploiement d’une solution logicielle de supervision dédiée à la CCPG.

La CCPG a souhaité également coupler l’installation des compteurs et la mise en place de la sectorisation de son réseau d’eau potable avec la pose de 49 débitmètres sur les réseaux en plus des 50 existants sur les réservoirs. Ce dispositif permettra de suivre en temps réel le rendement du réseau. L’association de compteurs intelligents et des débitmètres de la sectorisation permettra de réduire les pertes dans le réseau de distribution d’eau et ainsi préserver la ressource.

 

Des économies pour l’usager et la CCPG

Le déploiement du système de télérelève sur le Pays de Gex permettra au service des eaux de relever l’index des compteurs chaque jour et de détecter les anomalies sur le réseau (fuites, évènements imprévus …). Chaque abonné aura accès à sa consommation grâce à un site Internet dédié et une application Smart Phone. La facturation sera faite sur les consommations réelles et non plus sur des estimations. Généralement, ce procédé entraîne une modification des habitudes de consommation des abonnés grâce au suivi des informations en temps réel. Dans le cadre de la « loi Warsmann », le service de l’eau pourra prévenir immédiatement les abonnés en cas de fuite dans les habitations.

Pour la Communauté de Communes, des gains significatifs de productivité et un meilleur ciblage des investissements sont attendus. Associée à l’augmentation de rendement du réseau et à l’optimisation du service rendu aux abonnés, la télérelève n’engendrera pas d’augmentation du prix de l’eau puisque les investissements seront optimisés.

 

Consulter la plaquette de présentation de la télérelève

Partager sur Facebook (nouvelle fenêtre) Partager sur Twitter (nouvelle fenêtre) Partager sur LinkedIn (nouvelle fenêtre) Partager sur Google+ (nouvelle fenêtre) Partager par email (nouvelle fenêtre)

Lire aussi...

> VENDREDI 05 SEPTEMBRE 2014
Le Rhône se métamorphose, il bénéficie du travail de scientifiques qui lui redonne vivacité et biodiversité