Version imprimable Lien
artilla
> vendredi 28 mars 2014

La lutte contre les inondations sert aussi la continuité écologique

La truite Fario peut désormais remonter la rivière grâce à la construction d’un nouveau pont sur l'Artilla à Rontalon (69)

L’ancien pont des Gardonnes qui barrait le cours du ruisseau de l’Artilla, vient d’être remplacé par un ouvrage plus robuste, capable de résister aux crues qui mettaient auparavant en péril sa stabilité. Pour cela, ses fondations ont été ancrées à 7 mètres de profondeur. Dimensionné pour faire face à une crue d’occurrence centennale, le nouvel ouvrage empêchera l’eau de la rivière de déborder sur la voirie.

Outre l’intérêt hydraulique, ces travaux financés par l’agence de l’eau et la Fédération de pêche ont également un intérêt écologique. Classé en réserve de pêche sur l’ensemble de son tracé, l’Artilla était jusqu’à présent cloisonné par un seuil d’1,50 mètre situé à l’aval du pont, et par le radier en béton de l’ouvrage. Ces deux points noirs ne permettaient pas aux poissons - et notamment à la truite Fario - de remonter vers les zones de frai situées à l’amont. Désormais, la voie est ouverte aux espèces piscicoles qui peuvent coloniser la rivière sur un linéaire de 3 km supplémentaires.

Coût du chantier : environ 110 000 € HT

 

> Découvrez les photos des travaux

 

© Syndicat de mise en valeur, d'aménagement et de gestion du bassin versant du Garon

Lire aussi...

> JEUDI 26 OCTOBRE 2017
Un état de la connaissance et des fiches pratiques ont été réalisés.
> VENDREDI 20 OCTOBRE 2017
Des chercheurs de Montpellier l’ont estimé en utilisant des données AIS (système d’identification automatique).
> MARDI 10 OCTOBRE 2017
Souvent méconnu, un adou est un petit affluent situé en lit majeur, alimenté par des résurgences de la nappe alluviale ou des sources de pied de versant.